« On ne me trimballe pas, on ne me trimballera jamais » affirmait IBK nouvellement élu. Ce temps semble révolu.ibk ibrahim boubacar keita emmanuel macron president francais vite nord gao

Le président IBK qui voulait accueillir en visite d’État et en grandes pompe Emmanuel Macron à Bamako a tout simplement déchanté devant la volonté du président français de snober Bamako au profit de Gao. Le président Keita trimbalé s’est matinalement envolé avec une grande partie de ses ministres pour Gao afin d’accueillir le grand commandeur des armées françaises.

Ce dernier a toutefois tenu à s’en excuser auprès du président Keita en avançant l’argument d’un calendrier trop chargé.

IBK ne devait-t-il pas avoir un calendrier plus chargé que celui de Macron vu l’État du Mali ?

Source: Bamako