INAUGURATION DU PELOTON PERMANENT DE LA GARDE NATIONALE DE DIOILA DANS L’OPTIQUE DU RENFORCEMENT DES CAPACITÉS DES FORCES DE SÉCURITÉ

À la tête d’une importante délégation composée de membres de son Cabinet et de certains Chefs de Services Centraux du Ministère de la Sécurité et de la Protection Civile, le Général de Brigade Daoud Aly MOHAMMEDINE, Ministre de la Sécurité et de la Sécurité et de la Protection Civile, a procédé, ce Vendredi 24 juin 2022, à l’inauguration du Peloton Permanent de la Garde nationale de Dioïla.

 

Ouvrant le chapitre des allocutions, le Maire de Dioïla, M. Yacouba Dowelé Mariko fera tout d’abord l’historique de la ville de Dioïla qui, selon lui, date du 16ème siècle et qu’elle demeure la 4ème subdivision créée au Mali. Il a salué les gigantesques efforts du Ministre de la Sécurité et de la Protection Civile pour la sécurisation dès personnes et de leurs biens. « Nous sommes fiers de la détermination des éléments des forces de défense et de sécurité présents à Dioïla, et vous remercie, encore une fois, pour l’avènement de ce Peleton de la Garde nationale qui renforcera la sécurité dans notre region. » a conclu le Maire.

Intervenant à l’occasion, le Chef d’État-major de la Garde nationale, le Général de Brigade Elisée Jean DAO dira que la construction des locaux de ce peleton permanent de Dioïla permettra d’offrir un minimum de dignité pour leurs braves éléments. «En effet, les bâtiments très anciens et en ruine, le plus souvent, comme dans beaucoup de peletons de la Garde nationale malheureusement, ne peuvent laisser aucune autorité indifférente » a-t-il dit. Il a ensuite remercié vivement le Ministre pour son souci constant de l’amélioration des conditions de vie et de travail de ses subordonnés.

S’adressant aux personnels de la Compagnie territoriale de Dioïla, comprenant le Peleton, le Chef d’État-major de la Garde nationale dira ceci : « je vous commande de vous rappeler que ces réalisations sont le fruit d’un grand sacrifice consenti par nos concitoyens pour notre confort au double plan professionnel et familial. Ce sacrifice nous engage et nous oblige à plus de professionnalisme et surtout à des résultats concrets.

N’oubliez jamais que la sécurité des populations pour laquelle vous êtes là, meritent non seulement votre protection, mais aussi et surtout votre respect. » a dit le Général Élisée Jean DAO. Quant au Ministre de la Sécurité et de la Protection Civile, le Général de Brigade Daoud Aly MOHAMMEDINE, il dira que la création de ce nouveau peleton repond à la fois à un constat et à un cri de cœur de la population locale. « Dioïla a besoin de plus de securité, compte tenu de l’accroissement de sa population ces dernières années, de son caractère attractif lié à sa vocation essentiellement agropastorale et, donc, de son poids dans l’équilibre économique du pays. Nous sommes bien conscients

que les conditions de travail du peleton de la Garde nationale de Dioïla nécessitaient une certaine amélioration pour qu’elle puisse mener à bien sa mission. La construction de ces nouveaux locaux, entièrement financée par le budget national, s’inscrit dans la dynamique enclenchée par le gouvernement, sous l’impulsion et le leadership du Président de la Transition, Chef de l’État, Chef Suprême des Armées, Son Excellence Assimi GOÏTA, qui a décidé de mettre la problématique sécuritaire au cœur de la gestion des affaires publiques. C’est le lieu d’inviter les éléments de la Garde nationale qui occuperont désormais ces locaux, à faire preuve de plus de patriotisme, de professionnalisme, de don de soi, d’un esprit d’engagement ainsi que d’un sens de l’écoute et de collaboration avec la population pour laquelle ils sont là » a dit le Ministre. La coupure du ruban symbolique et la visite guidée des locaux ont mis un terme à cette cérémonie. Après, ce fut la visite dans les différentes unités de Sécurité, notamment le Commissariat de Police, la Brigade de Gendarmerie et la Protection Civile de Dioïla. Auparavant, la délégation ministérielle, en partance pour Dioila, a fait escale à FANA où le Commissariat de Police fut l’objet d’attaque, la nuit dernière, par des individus armés non identifiés, et qui a occasionné la mort du Sergent de Police Hamadoun CISSE. Au nom du Président de la Transition, du Premier Ministre, et de l’ensemble du Gouvernement, le Ministre Daoud Aly MOHAMMEDINE a présenté ses sincères condoléances à la famille du défunt et souhaité un prompt rétablissement au blessé.II a appelé le personnel dudit Commissariat à plus de vigilance et à respecter les consignes de sécurité.

Source : Ministère de la Sécurité et de la Protection Civile

Vous allez aimer lire ces articles

Au Mali, le centre d’un missionnaire français redonne espoir aux victimes de mines

Les jeux d’argent au Mali : récit d’une zone grise de la loi

La famille d’Olivier Dubois, seul otage français dans le monde, appelle à envoyer une carte postale à l’Elysée

Ecoutez la radio sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct Africable en direct