Kita : les élus RPM et leurs militants en fête

La ‘‘capitale de l’arachide’’ a abrité, samedi dernier, une cérémonie grandiose qui a regroupé, sur la célèbre place de l’indépendance, les députés, cadres et militants du parti.

 Rassemblement Pour le Mali (RPM)

C’était en présence du président et du premier vice –président de l’Assemblée nationale, du ministre du Développement Rural et non moins secrétaire général du RPM (Rassemblement Pour le Mali), Bocari Tréta ; de l’honorable Moussa Tembiné, député élu en commune V du district de Bamako et de nombreux militants, décidés à être les témoins de cet évènement historique, organisé sous la houlette de Djigui Koumaré, nouvelle figure emblématique du RPM à Kita.

Kita, samedi 03 mai, 9 heures du matin. La ‘‘capitale de l’arachide’’ semble avoir fait sa toilette. Les rues sont, certes, exiguës ; mais propres. Le soleil pousse sa grosse porte de nuage.

La chaleur est étouffante, malgré la fine pluie de la veille. Mais les ‘‘Kitois’’ sont emballés dans une frénésie indescriptible.

Parés de leurs plus beaux habits, jeunes et vieux convergent vers le siège du RPM, situé au cœur de la ville.

Ici, la fête a commencé dès le petit matin sous d’immenses tentes dressées au bord de la route, les notabilités ; mais surtout, les jeunes du parti, qui entendent donner à cette cérémonie, un cachet particulier. Face à la route, de gros hauts –parleurs distillent de la musique manding, alternant avec le son du N’goni du groupe de Djénéba Diakité.

Au four et au moulin, Djigui Koumaré, nouvelle figure emblématique du parti à Kita, donne un sens à cette cérémonie.

« Il s’agit pour nous, de retourner à la base, pour remercier les militants pour leur mobilisation. Non seulement, pendant l’élection présidentielle ; mais aussi, aux législatives, qui ont permis à la ville de Kita de disposer de quatre députés, dont Mamadou Tounkara dit ‘‘Doh’’, premier vice –président de l’Assemblée nationale ».

Le président de l’Assemblée nationale : « c’est à Djigui Koumaré que je dois ma présence, ici, ainsi que celle de ma famille »

Le clou de cette cérémonie aura été, sans doute, l’arrivée du président de l’Assemblée nationale. Sirène toute hurlante, girophare allumé et garde du corps perchés aux portières, le cortège est accueilli à l’entrée de la ville par les militants. Avant de s’ébranler vers l’hôtel ‘‘Le Refuge’’ où un déjeuner copieux lui a été servi. Puis, c’est le départ à la place de l’indépendance où l’attendait un public des grandis jours, au son des balafons, des N’goni etc…

Dans son discours de bienvenu, Solobamadi Keïta, secrétaire général de la section RPM de Kita s’est réjoui de la présence de l’honorable Issiaka Sidibé, président de l’Assemblée nationale à leurs côtés ; mais aussi, de la mobilisation des militants durant les élections présidentielle et législatives.

Mobilisation qui, selon lui, a permis de voter IBK à hauteur de 83 % des voix dans les 33 communes du cercle de Kita.

Aussi, il a remercié Djigui Koumaré pour sa participation de taille à cet évènement qui, selon lui, fera date dans les annales de l’histoire politique du RPM : « C’est pour la première fois qu’une section RPM organise une telle cérémonie, avec autant d’invités de marque, pour remercier ses militants pour le travail abattu durant ces élections », a t –il précisé.

Applaudi, des minutes durant par la foule, l’honorable Issiaka Sidibé, président de l’Assemblée nationale n’a pas résisté à l’envie de prendre la parole.

« Je dois ma présence, ici, ainsi que celle de ma famille à Djigui Koumaré. Un homme merveilleux, que j’ai côtoyé à la douane pendant plus de 20 ans et qui a abattu un énorme travail pour que ce jour soit » a-t-il indiqué dans un tonnerre d’applaudissements.

Pour le président de l’Assemblée nationale, le RPM doit une fière chandelle à Djigui Koumaré : « Pour la victoire d’IBK à l’élection présidentielle et celle du RPM aux législatives, Djigui Koumaré a parcouru 31 des 33 communes du cercle de Kita », a-t-il conclu. Avant de faire place aux artistes. Au rang de ceux –ci, la trépignante Djénéba Sidibé qui a fait danser la foule jusqu’aux environs de 19h 30mn. Heure à la quelle, la cérémonie a pris fin.

Située à 182 Km de Bamako, la ville de Kita vient d’inaugurer une nouvelle ère au sein du RPM. Avec, désormais, Djigui Koumaré, l’artisan de ses victoires.

Oumar Babi, envoyé spécial

source:canard déchaine

Vous allez aimer lire ces articles

Moscou “a permis au Mali de garder un espace d’expression sur la scène internationale”

La Russie aidera à accroître la capacité de défense de la République du Mali

Mali-France : le coup de poker d’Assimi Goïta à l’ONU peut-il réussir ?

No Comments Yet

Leave a Reply

Your email address will not be published.

Ecoutez la radio sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct Africable en direct