La cour constitutionnelle confirme son appartenance à l’alliance hégémonique politique qui maintient le Mali dans la prédation politique

Je me demande les articles de la charte des partis politiques qui autorisent les alliances politiques pour le maintien d’un clan ou groupe de partis à gérer le pays entre eux.

 

La préambule de la charte des partis s’appuyant sur les événements de Mars 1991 s’oppose à la main mise et à la mise en cause de la démocratie.

L’article 47 de la charte des partis politiques qui stipule :

Les partis politiques doivent avoir un égal rapport avec l’État et contribuer à la réussite de sa mission permanente de service public.
Les partis politiques se doivent de dénoncer tout esprit ,toutes attitudes et comportements partisans qui tendent à faire de l’État l’émanation d’un groupe politique donné.

Aujourd’hui le parti URD à travers le chef de file de l’opposition est la seule alternative crédible face au pouvoir .

Avec le statut du chef de file de l’opposition le président de la République est dans l’obligation de lui concerter pour toutes les grandes questions de la nation .

Le parti RPM première force politique de la majorité présidentielle assurant aussi la présidence de la République avec tous les avantages.

Le parti ADEMA qui a donné naissance à ces deux grands partis politiques est la deuxième force politique de la majorité présidentielle.

Toute alliance entre ces 3 partis politiques s’inscrivent dans une logique de la gestion concertée et concentrée du pays.

Cette forme de gestion est belle et bien la gestion du pays par l’émanation d’un groupe politique donné conformément à l’article 47 de la charte des partis politiques.

La cour constitutionnelle en rejetant cette requête n’a pas dit le droit mais elle a fait plaisir aux autorités et à ces partis politiques .

Dr Aboubacar Sidick Fomba, président du parti ADEPM

Vous allez aimer lire ces articles

La Russie assure continuer « à fournir aux autorités légitimes du Mali une assistance multiforme dans la lutte contre les terroristes »

49 militaires ivoiriens arrêtés au Mali: Macky Sall engage une médiation entre Bamako et Abidjan

Le Sénégal appelle à soutenir le Mali dans sa lutte contre le terrorisme

No Comments Yet

Leave a Reply

Your email address will not be published.

Ecoutez la radio sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct Africable en direct