La junte au pouvoir à Bamako appelle les Maliens à manifester vendredi

La junte au pouvoir à Bamako appelle les Maliens à manifester ce vendredi contre la batterie de mesures économiques et diplomatiques infligées par la Cédéao, le bloc des Etats ouest-africains.

Des sanctions pour rejeter le projet des militaires de continuer à diriger le Mali pendant plusieurs années et condamner le manquement à leur promesse de tenir des élections le mois prochain. Le chef de la junte dit toutefois demeurer ouvert au dialogue avec les dirigeants des pays voisins. En attendant, le colonel Assimi Goïta appelle ses compatriotes au calme. De Bamako, le reportage de Moctar Barry.

Vous allez aimer lire ces articles

Célébration du 61ème Anniversaire de l’Armée Malienne : des logements et chèques pour les militaires

Riposte contre la double sanction de la CEDEAO et UEMOA : La junte en offensive diplomatique

Dr. Aly Tounkara, sociologue et expert au CE3S : « La désorganisation du Mali ouvrirait les portes à une éventuelle déstabilisation du Sahel»

Ecoutez la radio sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct Africable en direct