Lancement du MOREMA : Me Tapo sauvé par des enfants

En absence du vrai maitre du mouvement politique, à savoir Dr Boubou Cissé, toujours caché dans un endroit tenu secret, Me Kassoum Tapo, son missionnaire, a lancé officiellement le Mouvement pour la Refondation du Mali (Morema). C’était le dimanche dernier, au Palais des Sports. Comme prédit la veille par beaucoup d’observateurs politiques, l’ancien bâtonnier de l’Ordre des avocats du Mali n’a pas été à la hauteur.

La cérémonie de lancement du Morema a été un grand fiasco. Car la manifestation politique s’est transformée en salle de jeu pour des enfants, voire des gamins mobilisés à coût de billets de banque.

Si Me Kassoum Tapo a vraiment de la volonté de faire de Dr Boubou Cissé une bête politique au Mali, il a tout intérêt à revoir sa stratégie de mobilisation. Il doit sortir du tape-à-l’œil pour se battre franchement sur le terrain politique. Le dimanche 4 avril 2021, les quelques partisans de l’homme n’ont rien vu de sérieux dans ce qu’il vient d’entamer, tant il a joué à l’amateurisme politique. En clair, ce jour, le célèbre avocat a trébuché au moment d’entamer sa course. Lors du lancement de son mouvement, le constat de tous les invités était le même : la forte présence des mineurs dans la salle et qui n’ont même pas conscience de ce pourquoi ils étaient là. Pour preuve, le maitre de cérémonie a eu tous les problèmes du monde à maintenir l’ordre et le silence dans la salle. Les enfants, venus en grand nombre, avaient inondé la salle de vuvuzela. Ils n’étaient pas là pour écouter, mais pour s’amuser. Et c’est ce qu’ils ont fait. Sans compter que Me Tapo lui-même a tenu son discours dans une salle à moitié vide et très bruitée.

Au-delà des enfants, il y avait aussi des militants du CDR de Ras Bath. Ils avaient été appelés aussi en renfort par Me Kassoum Tapo. Et selon nos sources, plusieurs billets de banque ont coulé pour faire mobiliser les membres du CDR. Mais là aussi, la mobilisation n’a pas été à hauteur de souhait. Les quelques partisans du chroniqueur, qui étaient présents, étaient beaucoup là pour leur mentor que pour Maitre Tapo et son Morema. Ils y étaient plutôt pour passer un message. Celui de la libération de Ras Bath. Pour preuve, ils détenaient presque tous des pancartes ou brandissaient des affiches sur lesquelles on pouvait lire : « Libérez Ras Bath ».

En plus, certains observateurs se posent encore cette question de savoir comment Me Tapo est-il tombé si bas, au point d’aller se confier au CDR de Ras Bath ? Leur étonnement se fonde sur la mauvaise expérience de feu Soumaïla Cissé avec le CDR en 2018, lors de l’élection présidentielle. Me Tapo a-t-il la mémoire si courte ?
Moussa Diarra

Source : La lettre du Peuple

Vous allez aimer lire ces articles

Fin de la mission de la CEDEAO pour l’évaluation de la Transition au Mali: Le M5-RFP invité à éviter » les positions extrêmes » et le gouvernement encouragé à » plus d’inclusivité » à l’échelle du COS

Mali : attente d’un nouveau gouvernement, les avis partagés sur le bilan du dernier

À l’absence d’IBK: Le RPM monte sur une côte rocheuse !

Ecoutez la radio sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct Africable en direct