Le Dr Cheick Modibo Diarra se rallie à la marche du 5 juin : une occasion pour le RPDM de déverser son venin sur le chef de l’Etat

Le Rassemblement pour le développement du Mali (Rpdm) du Dr Cheick Modibo, ancien premier ministre a invité ses militants à se joindre à la marche du vendredi prochain. Une initiative de trois mouvements sociaux : le mouvement Espoir Mali Coura, le Front pour la Sauvegarde de la Démocratie (FSD) et la Coordination des mouvements, associations et sympathisants de l’imam Mahmoud DICKO (CMAS). Selon plusieurs analystes, cette participation du RpDM qui reste généralement de son côté est une manière de montrer son mécontentement sur la façon de gérer le pays.

Le RpDM créé par l’ancien Premier ministre de plein – pouvoir et ancien candidat à la présidentielle est un parti qui ne fait généralement pas de bruit. Il arrive simplement des fois où son président Dr Cheick Modibo DIARRA fasse son analyse sur la situation globale du pays. C’est ainsi que la semaine passée d’ailleurs il rappelait certains principes fondamentaux qu’il faut pour le Mali.

 

Dr DIARRA indiquait   en substance : “Si nous nous donnons la main comme les mêmes enfants d’une même mère, Si nous mettons en place une bonne politique de gouvernance juste et efficace. Si nous disons à nos frères en colère de déposer les armes, de s’unir à leurs autres frères et de se battre comme un seul Homme pour protéger notre patrie contre ses ennemis armés après avoir mis notre armée dans les conditions qu’il faut pour l’atteinte de ses missions …en seulement 3 années de travail dur, le monde entier verrait un Mali Nouveau qui va se hisser dans le concert des grandes Nations comme il y siégeait, jadis. Mais rien de cela ne pourrait se réaliser que lorsque nous-mêmes l’aurons décidé car personne ne viendra construire ce pays à notre place.”  (…)

Source: Nouvel Horizon

Vous allez aimer lire ces articles

IBK à propos de son audience avec le M5 : « Seule l’incompréhension justifie la posture prise par le M5 »

Manifestation pour la démission du président IBK : Salif Keïta entre de plain-pied dans la danse

Abdel Kader Maiga, à propos de l’adresse à la Nation d’IBK : « C’est un discours creux, à la limite, une insulte à la Nation »

No Comments Yet

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Ecoutez la radio sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct Africable en direct