Le fait que Bathily ait rapporté certains propos de Mahamoud DICKO est avancé par Seydou Diakité pour tenir des propos diffamatoires et haineux sur tous les Vieux du M5-RFP qui ne seraient tous motivés que par la recherche de postes et qu’il faut donc dégager pour faire place à un autre mouvement constitué uniquement de jeunes.

Nos ennemis jurés ne peuvent pas faire mieux.

Bathily a simplement rapporté que Imam Mahamoud Dicko lui a dit par le passé que Mohamed Salia Toure de la CMAS (actuel ministre de l’emploi) serait fou s’il n’obtient pas un poste de ministre et qu’ils ne sont donc que dans la recherche de postes de pouvoir.

Si Seydou fait le point sur l’âge des membres du M5 qui nous ont trahi au profit des autorités de la transition il verra la réalité. Par ailleurs, il ne se rend même pas compte que le CNSP détenteur du vrai pouvoir aujourd’hui n’est constitué que de jeunes. Le bilan de ces trahisons, les pratiques du CNSP et son bilan, la nomination de nombreux jeunes par IBK à des postes clés sont suffisamment édifiants pour qu’on jette définitivement ce faux débat Jeunes-Vieux à la poubelle de l’histoire.
Jugez les hommes et les femmes pour ce qu’ils sont réellement, l’âge n’a rien à y voir !!! C’est plutôt leur éducation (en famille, à l’école et dans la société), leur foi en l’humanité et au progrès social, leur formation et leurs parcours personnels dans la société comme en milieu de travail qui sont en cause et non leur âge. Il y a des pourris et des vertueux parmi les vieux comme parmi les jeunes, parmi les hommes comme parmi les femmes.
Je présume que c’est sa faible capacité d’analyse qui a amené Seydou Diakité à tenir ces propos galvaudés par les ennemis des patriotes maliens pour les diviser et saboter leur lutte pour le Mali Kura. Si c’est cela j’insiste encore pour dire aux jeunes: FORMEZ VOUS !!! Car tout ne s’apprend pas à l’école. Le Bureau Politique National du MODEC essaie tant bien que mal de vous y aider en organisant des sessions de formation et des débats à votre intention au siège du parti, mais la très faible affluence des jeunes a fini par décourager les formateurs. Les débats sur les réseaux sociaux montrent à suffisance que nous devons intensifier ces efforts de formation politique de nos jeunes. Jeunes du Mali, promettez moi que vous êtes prêts à vous impliquer fortement ds ces formations et nous les reprendrons dès que le COVID-19 cessera d’être une menace sérieuse pour la santé publique au Mali.
Je profite de l’occasion pour vous inviter a nouveau au strict respect des mesures barrières car la situation du COVID est particulièrement grave dans notre pays en ce moment.
Prenez ce message comme un simple recadrage concourant à la formation de nos militantes et militants.
Salutations militantes
Konimba Sidibé President du MODEC

Vous allez aimer lire ces articles

Mali, l’armée au coeur du pouvoir depuis cinquante ans

Arcanes politiques : L’alliance Jigiya Kura en meeting le 7 mars prochain

Rencontre du Vice-Président avec les hommes de la 1ère Région Militaire : une escale de soulagement pour le Théâtre Est

No Comments Yet

Leave a Reply

Your email address will not be published.

Ecoutez la radio sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct Africable en direct