Le Premier Ministre, Chef du Gouvernement, M. Choguel Kokalla Maïga a participé, ce jeudi 2 décembre 2021, au nom du Président de la Transition, Chef de l’Etat, S.E. le Colonel Assimi Goïta, au 4e sommet de la Session ordinaire de la Conférence des Chefs d’Etats et de Gouvernement de l’Agence Panafricaine de la Grande Muraille Verte ( APGMV).

Le sommet s’est déroulé sous la présidence de de SEM. Mohamed Ould El-GHAZAOUANI, Président de la République Islamique de Mauritanie, Président en Exercice de l’APGMV.

 

L’initiative de la Grande Muraille Verte au Sahel et au Sahara (IGMSS) est une vision et une réponse unifiée de 11 pays sahéliens à la situation récurrente des défis environnementaux multiples et à l’état de forte dégradation des écosystèmes d’ordre naturel et anthropique liés en grande partie aux changements climatiques, à la désertification, à la déforestation et à la perte de biodiversité.

Malgré les avancées notoires révélées par le rapport d’évaluation dans chacun des Etats, il a été aussi noté que des contraintes majeures existent notamment la mobilisation des ressources. Ces éléments de base ont permis la reconnaissance de la Grande Muraille Verte par la communauté internationale comme un Programme à impacts positifs.

L’initiative de la Grande Muraille Verte ambitionne la réalisation de 100 millions d’hectares de terres restaurées, 250 millions de tonnes de carbone séquestré ou évité, 10 millions d’emplois créés avec 400 millions de bénéficiaires directs. Pour l’atteinte de ces objectifs, un appel a été lancé à la communauté internationale pour la mobilisation des ressources. C’est dans ce cadre que les partenaires techniques et financiers ont annoncé, à l’issue du “One Planet Summit” (le Forum d’investissement pour la Grande Muraille), tenu à Paris en janvier 2021, un financement de près 19 Milliards de US Dollars pour la période de 2020 à 2025.

A l’issue du présent Sommet, la Conférence des Chefs d’Etat et de Gouvernement de l’Agence Panafricaine de la Grande Muraille Verte a examiné et adopté plusieurs projets de Décisions et procédé à la lecture d’un Communiqué Final et Motions de remerciements.

Parmi ces décisions, on peut noter entre autres :
– la désignation de la République fédérale du Nigéria pour abriter le 5ème Sommet ordinaire et de son président Mahamadou BOUHARI comme Président en Exercice pour un mandat de deux ans.
– la nomination d’un nouveau secrétaire Exécutif de l’Agence Panafricaine de la Grande Muraille Verte ;
– la révision à la hausse des Contributions statutaires et volontaires des Etats,
– le Mobilisation de financements et investissements domestiques et étrangers,
– la mise en place de deux instruments innovants de Mobilisation des ressources additionnelles à savoir la Banque Grande Muraille Verte Carbone (BGMVC) et le Fonds d’Adaptation et de Résilience au Changement climatique et de Développement économique Local (FARCDEL)
 Source : CCRP/Primature

Vous allez aimer lire ces articles

Médiateur de la République : Quand Mme Aminata Mallé redonne l’espoir aux usagers désespérés du service public

Rapport annuel 2021 du médiateur de la République : 3567 personnes accueillies pour réclamations et demandes d’interpellation et 191 dossiers traités

Situation des droits de l’homme au Mali du 1er janvier au 30 juin : 1304 violations et atteintes enregistrées, soit une augmentation de 47,17 %

Ecoutez la radio sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct Africable en direct