Finalement, le Comité exécutif de l’Adéma-Pasj s’est penché sur les textes fondateurs. Ainsi, une Conférence nationale extraordinaire est décidée. Les structures de base, sections de l’intérieur et de l’extérieur en l’occurrence, sont conviées à débattre de la stratégie à suivre, sinon à choisir le futur  candidat du parti à la présidentielle du 29  juillet prochain. D’aucuns murmurent que ce serait là le rendez-vous de chaudes empoignades entre les partisans de la ligne actuelle, très minoritaire du reste, favorable à l’accompagnement du pouvoir IBK, et les réfractaires qui optent plutôt pour une candidature interne.

Toutefois, une brèche semble ouverte. Il se trouve,  en effet, que dans la ruche des « Abeilles » qui n’hésitent plus à évoquer le soutien au candidat de l’URD, Soumaîla Cissé. Ces derniers  distribuent d’ailleurs des cartes d’invitation à la cérémonie d’investiture dudit candidat dans la cour même  du siège de l’Adéma à Bamako-Coura. De toutes les façons, le dernier mot reviendra aux délégués à la Conférence nationale extraordinaire. Puisqu’une classification des prétendants à la course n’avait pas été faite, qui de Dramane Dembélé, de Moustapha Dicko, Kalifa Sanogo…. sera choisi ?

Le rendez-vous du 19 mai risque d’être chaud. Très chaud !

Source: lesphinxmali