Mali : le ministre Abdoulaye Maïga applique la loi électorale

A la veille de la reprise des concertations entre le gouvernement et les forces vives du pays sur les préparatifs des élections en vue, le ministre de l’administration territoriale et de la décentralisation, le col-major Abdoulaye Maïga, a adressé aux administrateurs civils pour décliner les attributs conférés par la nouvelle loi électorale à son département.

Dans cette lettre rendue publique, ce lundi, le ministre de l’Administration Territoriale et de la Décentralisation explique à ses troupes que la nouvelle mission de son département est d’appuyer l’Autorité Indépendante de Gestion des Elections (AIGE).

Au nombre de ces attributs, poursuit la lettre du ministre, le retrait des prérogatives de la proclamation des résultats provisoires des élections, l’interdiction des représentants de l’Etat d’intervenir dans le traitement et la gestion des résultats électoraux.

En bref, le département en charge de l’administration du territoire n’aura plus la charge des opérations de dépouillement des bulletins de vote, le recensement des votes, centralisation des résultats, publication des résultats provisoires.

« Ces attributions sont dorénavant celles de l’AIGE », a informé le Col-Major Abdoulaye Maïga. Lequel indique, par ailleurs, que la présomption de culpabilité des Représentants de l’Etat dans la fraude électorale a entaché la crédibilité de son département et celle de l’Etat dans ces années. Pour ce faire, il a salué la clairvoyance et la détermination du Colonel Assimi Goita, Président de la Transition, à refonder le pays en préservant la crédibilité des Représentants de l’Etat. « Cette orientation politique vise à protéger l’Etat lui-même », a martelé le ministre, qui loue la fonction des représentants de l’Etat qui, selon lui, sont les déclinaisons du Chef de l’Etat au niveau de la Région, du Cercle et de l’Arrondissement.

« Ceci vous oblige en permanence à avoir une conduite exemplaire et irréprochable », a exhorté le ministre porte-parole du gouvernement. Indiquant dans ce registre qu’il s’agira pour les représentants de l’Etat de poursuivre avec professionnalisme et efficacité la mission que l’Etat leur a confiée. « Vous devez veiller toujours à la neutralité et à l’impartialité qui s’imposent en matière électorale », a ajouté la lettre du ministre, qui insiste sur l’un des objectifs majeurs de la Transition à savoir l’organisation des élections crédibles et transparentes.

En bref, le ministre a demandé aux administrateurs civils d’apporter leur concours nécessaires à l’AIGE en rassurant qu’il a instruit de diffuser largement la loi électorale afin que ses troupes puissent l’approprier.

«Des dispositions sont en cours pour vous organiser des séances de formation sur la loi électorale et élaborer un guide sur le rôle des Représentants de l’Etat dans l’organisation des élections », a conclu la lettre du ministre de l’Administration du territoire.

 

Madick Niang pour Malizine

Vous allez aimer lire ces articles

Des drones français venus du Niger avec deux autres aéronef de combats et Kamikazes ont pilonné le camp de Tessit

Mali : l’Etat islamique veut le départ de l’armée du Gourma

Faute de carburant, Tunisair annule des vols sur Bamako

Ecoutez la radio sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct Africable en direct