Mali : pourquoi le Comité national de la transition se fait-il attendre ?

Un mois après l’installation de Bah N’Daw comme président de la transition et la formation d’un gouvernement, l’organe législatif n’a pas encore été mis en place.

 

C’est à un jeu d’équilibriste que s’apparente la formation du Comité national de transition (CNT). Un mois après la nomination de Bah N’Daw comme président de la transition, puis la formation du gouvernement de Moctar Ouane, l’organe législatif à mettre en place jusqu’aux prochaines élections fait l’objet d’âpres discussions entre une multitude d’acteurs.

LA JUNTE SOUHAITE GARDER LA MAIN SUR  LA TRANSITION

Jeune Afrique

Vous allez aimer lire ces articles

COMBAT DE LA RESTAURATION DE L’HONNEUR ET DE LA DIGNITE : Le grand espoir que la révolution malienne a suscité en Afrique et au-delà

Procès contre Dr Oumar MARIKO et ses coaccusés: vers un 2e renvoi ce mercredi

Tentative de coup d’État: condamnations unanimes des partis

Ecoutez la radio sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct Africable en direct