Mohamed Salia Touré, président Mouvement Apepel “Welé Welé” : “Je ne suis pas candidat à la présidentielle, mais nous allons …

Mohaled Salia Touré, président Mouvement Apepel “Welé Welé” : “Je ne suis pas candidat à la présidentielle, mais nous allons nous battre afin que les idées prônées par notre mouvement soient au cœur des prochaines échéances électorales”

mohamed-salia-toure-president-cnj

C’est du moins ce qu’a affirmé l’ex- président du Conseil national de la jeunesse (CNJ), Mohamed Salia Touré, lors du  lancement du projet social du mouvement Appel “welé welé”. C’était le samedi dernier au palais de la Culture Amadou Hampaté Ba en présence de milliers de jeunes venus des 6 Communes de Bamako et de toutes les régions du Mali, et des représentants de partis politiques.

Présidé par Mohamed Salia Touré, le mouvement ‘’Welé Welé’’, se veut  un mouvement politique dont la construction citoyenne constitue le socle de son projet de social.  Les maîtres-mots du projet social ‘’Wélé Welé’’ sont : “ensemble, sérieux et responsable”. Le mouvement ‘’Welé Welé’’, comme son nom l’indique,  lance à travers son projet de société, un appel aux Maliens, à être “ensemble”, à être “serieux” et “responsables” afin de bâtir une nation forte et “enviée”. Pour les responsables de ce mouvement issus de tous les horizons du Mali, ces notions qui constituent aussi des valeurs sociétales, doivent caractériser le vrai citoyen ou le “Horon” et sont indispensables pour la construction d’un État.

Le mouvement ‘’Wélé Wélé’’ s’est donné donc comme mission de défendre ces valeurs et de les faire triompher à tout prix dans le milieu politique, afin d’influencer les échéances électorales et changer la gouvernance pour le bien du Mali. Pour ce faire,  le mouvement Appel entend mettre tous les moyens en œuvre pour populariser, vulgariser les idées de patriotisme et de citoyenneté au sein de la jeunesse malienne pour qu’elle soit “Horon”. L’objectif de l’association est de façonner un million de “Horons” ou citoyens exemplaires d’ici fin 2017.  Ces “Horons” auront pour tâche  la culture de la responsabilité, du sérieux et de l’union, la promotion  du courage, la justice, l’amour de la patrie  dans la société malienne. Toutes choses, estiment-ils, qui permettront  de rompre avec le système actuel et de  bâtir le Mali nouveau.

Au cours d’une conférence de presse qu’ils ont animée après la comédie musicale  dont la mise en scène est l’œuvre du très dynamique jeune Aliou Ifra N’Diaye, les responsables du mouvement “Welé Welé” ont indiqué que leur projet de société n’est pas un programme électoral construit pour séduire à coup de tee-shirts, mais une feuille de route pour une prise en charge de la société malienne par elle-même. Une prise en charge qui passera forcément par l’adoption et le respect des valeurs d’unité, de sérieux et responsabilité, d’entraide, de défense de la patrie, le respect des lois etc.

Le président de l’Appel Mali ‘’Welé Welé’’, Mohamed Salia Touré, a saisi l’occasion pour lever l’équivoque autour de la création de ce mouvement politique et surtout sur sa probable candidature à la prochaine élection présidentielle. Mohamed Salia Touré a précisé qu’il ne sera pas candidat à l’élection présidentiel, mais son mouvement ne sera  pas en marge  des prochaines échéances électorales.

“Je ne suis pas candidat à l’élection présidentielle, mais nous allons nous battre afin que les idées prônées par notre mouvement soient au cœur des prochaines échéances électorales”, a-t-il souligné.

C’est à travers une comédie musicale que  le mouvement Appel a invité la jeunesse malienne au respect des valeurs de citoyenneté. Pour les membres du mouvement, cette façon de communiquer en dansant et en chantant répond au goût des  jeunes  que les moyens classiques de communication. En tout cas,  ce manifesté musical intitulé “Horon” qui a duré  1 heure 20 mn a conquis le public à cause de la pertinence des messages et des leçons  qui y trouvent.

Cette  comédie musicale sur le projet social “Welé Welé” sera présenté dans les 6 Communes de Bamako et dans les capitales régionales afin de toucher le maximum de jeunes maliennes. Des membres de l’association seront déployés dans les quartiers de Bamako pour faire le porte en porte afin de sensibiliser les jeunes sur le projet social welé welé.

Rappelons que ce projet social “Welé Welé” a également séduit certains politiques qui étaient présents à la cérémonie de présentation. Pour Allassane Abba du parti Codem,  l’élaboration de ce projet “Welé Welé” est tout simplement synonyme de prise de conscience, de réveil ou d’éveil de la jeunesse malienne. “Avec cet Appel de la jeunesse, on peut dire, pour une fois,  que le Mali est bien  parti”, a-t-il ajouté.

Modibo Kadjoké de l’APM-Maliko a abondé dans le sens en ajoutant que l’espoir est permis lorsque ce sont les jeunes, considérés comme l’avenir du Mali, qui appellent à adopter les bonnes pratiques et à accomplir correctement nos devoirs vis-à-vis de l’État.

 

La rédaction 

Vous allez aimer lire ces articles

Mali : La junte promulgue la nouvelle loi électorale, possible levée de l’embargo contre le pays

REGARD CRITIQUE : La Constitution ne vaut que par ce que nous en faisons

NOUVELLE LOI ÉLECTORALE : Ce qu’en disent les citoyens

No Comments Yet

Leave a Reply

Your email address will not be published.

Ecoutez la radio sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct Africable en direct