Mots pour maux: faut-il désespérer de la classe politique malienne?

Après la publication par la MINUSMA, de son rapport d’enquête sur les événements de Bounti qui a conclu que la Force Barkhane avait bombardé un rassemblement festif majoritairement composé de civils, l’opposition en France a énergiquement dénoncé le déni de réalité du Gouvernement français qui refuse de se rendre à l’évidence.

Ici, au Mali, ils sont rares ces hommes politiques qui se sont prononcés sur cette bavure de l’armée française.
À l’exception de SADI et un nombre très insignifiant d’acteurs politiques qui ont toujours dénoncé cette présence française, aucune réaction!!!
Faut-il réellement désespérer de cette classe politique?
Le Gouvernement du Mali qui avait justifié cette frappe française est également aux abonnés absents.
Lorsque le courage politique devient une denrée rare au Mali, le suicide moral devient un impératif. Pauvres de nous!!!!
Nouhoum Keita
Ce serait une insulte… qu’un Parti aussi géant que l’URD ne puisse, en son sein, sécréter un candidat.
Certes, je ne suis ni la première autorité de l’URD , ni son autorité morale. Cependant, je prends sur moi pour dire solennellement urbi et orbi que ce Parti, devenu très grand de par le travail de qualité de tous les jours de ses militants et sympathisants depuis sa création, ne servira de mule à porter la candidature d’aucun OVNI. Oui, je les entends bien ces quidams qui, avec condescendance, nous traitent de Parti financièrement pauvre. Mais, je leur réponds tout de suite que nous sommes, au contraire, très riches du grand dynamisme de nos militants et sympathisants, mais également du génie de nos cadres dont la qualité morale, le sens de la loyauté et de la fidélité envers le Parti et la mémoire de Soumaila Cissé ne sont plus à démontrer. Ce serait une insulte à sa mémoire et une trahison sans bornes de nos militants et sympathisants qu’un Parti aussi géant et aussi attractif que l’URD ne puisse, en son sein, sécréter un candidat. Et, Nous sommes à l’URD dans un Parti suffisamment attractif et porteur pour ne pas manquer de moyens financiers le moment venu. De cela, sans savoir lire dans une boule de cristal, je suis absolument certain. Alors, que les marchands d’illusions et les pécheurs en eau trouble se le tiennent pour dit une fois pour toutes.
De grâce, que l’on se respecte et que l’on nous respecte. C’est le minimum que nous attendons de tout le monde : Respect, Respect et Respect. Que personne ne s’y trompe.
Voilà, c’est mon coup de gueule par rapport à toutes les hérésies que je lis ici et là depuis uelques temps. J’espère bien que cela calmera les ardeurs de tous les illusionnistes et mauvais tireurs de plan sur la Comète URD .

Boubacar Karamoko Coulibaly

Source : INFO-MATIN

Vous allez aimer lire ces articles

La délégation de la CEDEAO à Bamako: Pour ne pas attirer la foudre de guerre de Goodluck Jonathan, Bah N’Daw rencontre la classe politique et société civile

Le Médiateur de la CEDEAO reçu à la Primature

Pour remettre la transition sur les rails et éviter tout embrasement du pays: Le BRDM propose l’organisation d’assises nationales inclusives

Ecoutez la radio sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct Africable en direct