Le ministre des Affaire étrangères et de la Coopération internationale, S. E Tiébilé Dramé a déclaré, nom du gouvernement du Mali,  Christophe Sivillon, chef du bureau Minusma de Kidal, persona non grata au Mali. “Le responsable concerné dispose de 24 heures pour quitter le territoire malien”, a instruit le ministre Dramé au cours d’un point de presse dans son cabinet à Koulouba. “Le gouvernement de la République du Mali rappelle que la mission fondamentale de la Minusma est d’accompagner l’Etat à restaurer l’intégrité territoriale et l’unité nationale du Mali”, a-t-il insisté. Le chef de la diplomatie a mis en garde qu’aucun personnel de la Minusma , ne saurait avoir de propos ou d’agissements contraires à cette mission cardinale.

 

Il y a deux semaine, Christophe Sivillon a tenu des propos qui portent atteinte à l’intégrité du territoire malien en souhaitant “la bienvenue à la délégation malienne au congrès du MNLA”.

Le ministre des Affaire étrangère et de la Coopération internationale a reçu en audience le patron de la Minusma, Mohamed Saleh Annadif juste après qu’il ait déclaré Christophe persona non grata au Mali.

Maliki Diallo  

Lire la suite sur Aumali