Présence des Russes au Mali, chasse des troupes danoises par les autorités : Le ras-le bol de la ministre française des Armées

Interpellée devant les membres du parlement français, la ministre française des Armées, Florence Parly s’est exprimée sur la décision, récemment prise par les autorités de Bamako, pour chasser le contingent danois illégalement déployé sur le sol malien.

 

Visiblement mécontente de ce qui se passe présentement au Mali, la ministre exprime son soutien aux troupes danoises, et tacle les autorités russes.
Après le communiqué du gouvernent malien, rendu public le 24 janvier 2022 pour ordonner les troupes danoises de quitter immédiatement le sol malien, la ministre française a réagi. « La junte malienne a rompu ses engagements et multiplie des provocations.

Des mercenaires de Wagner sont déployés sur le territoire malien, et un coup d’Etat que nous condamnons vient d’avoir lieu au Burkina-Faso », exprime la ministre française. Alors, se demande Florence Parly, est-ce qu’il faut abandonner la lutte contre le terrorisme ? « Non. Cet engagement, dit-elle, nous comptons le poursuivre aux côtés de nos partenaires africains ».Parlant de la décision malienne, Florence Parly soutient : « Je voudrais affirmer ici notre solidarité avec nos partenaires danois, dont le déploiement s’est fait sur une base juridique légale, contrairement à ce qu’affirme la junte malienne ».

En tant que ministre des Armées, la cheffe du département n’a pas manqué de l’occasion pour lancer des flèches à la Russie. « En Afrique, comme en Europe, la Russie par ses actions et ses discours privilégie une stratégie d’intimidation. Elle choisit la confrontation masquée qui est un facteur de déstabilisation ».Puis d’ajouter : « Nous l’avons dit clairement à nos homologues russes, dès le mois de novembre ».Et la ministre Parly de finir par dire que « la France est prête à faire aux menaces hybrides qui se déploient sous le seuil du conflit ouvert ».

Adeline Tolofoudié

Source : Le Démocrate

Vous allez aimer lire ces articles

Décès de l’Emirati Cheikh Khalifa ben Al Nahyane : Dr Choguel Kokalla Maïga à Abu Dhabi

Arcane politique : Le parti de l’auto-proclamé Président de la transition, Ainea Ibrahim Camara, dissout

Yeah Samaké : « Un village malien, une école, c’est possible »

Ecoutez la radio sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct Africable en direct