PROCESSUS DE RÉVISION ANNUELLE DES LISTES ELECTORALES AU MALI LA COCEM A ANNONCE QU’ELLE EST EMAILLEE D’IRREGULARITES

Dans notre pays l’opération de révision annuelle des listes électorales 2020 a débuté officiellement ce jeudi 01 octobre 2020, sur toute l’étendue du territoire et se poursuivra jusqu’au 31 octobre », nous apprend le communiqué du Ministère de l’administration territoire. Cette révision, selon le même communiqué a été initiée afin de permettre à la population de se faire inscrire sur la liste des commissions administratives dans les mairies, ambassades et consulats. La Coalition pour l’Observation Citoyenne des Elections au Mali  à travers son Communiqué 0012/2020/COCEM relatif à l’Observation de la révision annuelle des listes électorales Bamako, du 16 octobre 2020 alerte que les travaux de révision annuelle des listes électorales n’ont pas démarré dans toutes les localités pour faute de matériel de travail à certains égards. Il est de coutume à l’approche des élections dans notre pays  pour le ministère      de faire le toilettage et souvent de permettre aux nouveaux électeurs de s’inscrire, où même de rayer d’autres des listes électorales    pour avoir une liste électorale fiable.

 

Toutes les élections tenues au Mali se font sur la base de la liste électorale révisée et arrêtée au 31 décembre de chaque année. Conformément aux dispositions de l’article 34 de la loi nᵒ2016-048 du 17 octobre 2016, modifiée par la Loi N°2018-014 du 23 avril 2018 portant Loi électorale en République du Mali, il est tenu une liste électorale au niveau de chaque commune, Ambassade ou Consulat. La même loi prévoit en son article 41 que ces listes électorales font l’objet d’une révision annuelle du 1er octobre au 31 décembre de chaque année et que les élections qui se feront durant l’année qui suit la clôture de la liste électorale, sont faites sur la base de cette liste révisée et arrêtée le 31 décembre.

Pour cette révision, la Plateforme d’Organisations nationales de la Société civile, la Coalition pour l’Observation Citoyenne des Élections au Mali (COCEM) créée en mars 2018 et comprenant cinq structures : WILDAF Mali, AMDH, JCI, RPL et SOS Démocratie.

Elle a pour objectif de contribuer au renforcement de la Démocratie au Mali à travers l’observation électorale en faveur des processus électoraux libres, crédibles, transparents et apaisés. La (…)

RETROUVEZ L’INTÉGRALITÉ DE L’ARTICLE DANS LE ‘‘NOUVEL HORIZON’’ DU MERCREDI 21 OCTOBRE 2020

 Alpha C. SOW

NOUVEL HORIZON

Vous allez aimer lire ces articles

Parcours Politique : le parti CNID-Faso Yiriwa Ton fête son 31ème anniversaire

Dr Choguel Kokalla Maïga à l’occasion du 59ème anniversaire de l’UA : « Nous sommes sur la voie des pères fondateurs… »

Bras de fer Mali-Cedeao : « Une brouille passagère », minimise Choguel Kokalla

Ecoutez la radio sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct Africable en direct