Rectification de la transition : Le M5-RFP dans les rues après le Ramadan

Le comité stratégique du mouvement du 5 juin Rassemblement des forces patriotiques (M5-RFP), a organisé ce vendredi 9 avril 2021, un point de presse dans l’ancienne cour de la compagnie Bittar Trans sis à Sogoniko. L’objectif était de mettre le point sur les impératifs du changement attendus du processus de Transition.

Dans sa déclaration liminaire lue  par Konimba Sidibé au cours de ce point de presse, le comité stratégique du mouvement du 5 juin – Rassemblement des forces patriotiques (M5-RFP) a réitéré sa volonté de «rectifier » la Transition actuelle, qui selon lui, ne fait pas mieux que le régime précédent. « le M5-RFP tient sur la détérioration de la situation globale dans notre pays, nécessitant plus que jamais une Rectification du processus de Transition afin de créer les conditions d’une Refondation totale du Mali dans le cadre des Assises nationales de la Refondation », a-t-il déclaré.

Selon le mouvement hétéroclite, il est clairement établi que les Maliens sont victimes d’injustice, de spoliation, de démolition d’habitants, de dénuement total notamment les déplacés internes. Ensuite, dit-il que les violations des droits les plus élémentaires, notamment ceux des transporteurs, des acteurs des acteurs des marchés avec les hausses incontrôlées des taxes sur les denrées et des frais de péage sont aussi les résultats « décevants » de la Transition en cours dans notre pays.

Non satisfait de la gestion actuelle du pays, le mouvement du juin affirme que la Transition n’a pu apporter même un début de commencement de solution à ces difficultés mais, au contraire dit-il, elle les aggrave par son « amateurisme, son manque de compassion et sa volonté effrénée d’accaparement de plus de pouvoir et de richesses ».

Le M5-RFP dénonce ainsi les comportements Far-West des autorités de la Transition en ce 21ème qui a fini par plonger les Maliens dans une profonde désespérance. Ensuite, dit-il, il s’y ajoute une situation politique, sécuritaire et sociale des préoccupantes mais surtout une gestion chaotique et irresponsable caractérisée, selon l’organisme, de l’option des colonels du CNSP qui ont « troqué » leurs uniformes contre les boubous civils dans les bureaux climatisés de Bamako. Le refus d’approfondir les enquêtes et poursuites judiciaires  contre les commanditaires, auteurs et complices des tueries et exactions contre les victimes de la crise.

Le M5-RFP, affirme que jamais la corruption et le népotisme n’ont atteint le niveau actuel du Mali. Avant de dire que la poursuite de la gabegie au sommet de l’État pour le seul confort des autorités de la Transition et leurs complices est accablante et désolant.

Ainsi le mouvement du 5 juin annonce qu’il observera une trêve pour la période de Ramadan en suspendant certaines de ces activités déjà annoncées. Avant d’exhorter le peuple Maliens à maintenir et à renforcer la mobilisation et la détermination sur l’ensemble du pays et dans la Diaspora, jusqu’à l’aboutissement de son combat.

Ibrahim Djitteye

  Source: Journal le Pays- Mali

Vous allez aimer lire ces articles

Communiqué de la mission d’évaluation de la CEDEAO sur la transition au Mali

CONSEIL NATIONAL de la TRANSITION (CNT) : L’honorable Souleymane Dembélé met le Ministre de l’Économie et des Finances dos au mur

Mali : Ce que le Chérif de Nioro, Bouillé Haïdara et Soumeylou Boubèye Maïga se sont dit

Ecoutez la radio sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct Africable en direct