Reformes politiques et institutionnelles : L’OBSERVATOIRE entend jouer sa partition

Maeva Palace de Bamako a abrité, les 26 et 27 novembre 2021, l’atelier d’appropriation et de planification du Projet d’appui au processus électoral de la transition au Mali. Cet atelier de deux jours a été organisé par l’Observatoire pour les élections et la bonne gouvernance au Mali (OBSERVATOIRE), en collaboration avec l’Organisation internationale de la francophonie (OIF). L’objectif général de cet atelier est d’avoir une compréhension commune du projet et de convenir d’un chronogramme de mise en œuvre des différentes activités à mener.

La cérémonie d’ouverture de l’atelier était présidée par le président de l’Observatoire pour les élections et la bonne gouvernance au Mali (OBSERVATOIRE), Dr. Ibrahima Sangho, en présence des experts comme Abdoulaye Lansar, Mahamadou Bocar Sangho et une trentaine de participants. « Bien qu’elle ait affirmé sans ambages respecter le délai de dix mois convenu et connu de tous lors de son investiture, quatre mois sont passés sans que cette transition de rectification ait encore réussi à présenter ni un calendrier électoral, ni réaliser des réformes ni informer les Maliens et la communauté internationale sur le temps de transition.

En revanche, elle envisage tenir des Assises Nationales de la Refondation de l’État aux termes desquelles un calendrier électoral en sortira ainsi que les réformes à entreprendre », indique les termes de référence dudit atelier. Le document évoque aussi les sanctions de la CEDEAO (Communauté Economique des Etats de l’Afrique de l’Ouest) et l’Union Européenne contre les autorités de la transition. « Pour ce qui nous concerne afin de contribuer au processus de mise en œuvre des réformes politiques institutionnelles et électorales et de l’observation des assises nationales pour la refondation (ANR), l’Observatoire pour les Élections et la Bonne Gouvernance (OBSERVATOIRE), avec l’appui financier de l’Organisation Internationale de la francophonie (0IF), se propose de mettre en œuvre le présent projet de sensibilisation, de plaidoyer et d’observation intitulé « Projet d’appui au processus électoral de la transition au Mali ». Il sera mis en œuvre sur toute l’étendue du territoire national», révèle l’OBSERVATOIRE présidé par Dr. Ibrahima Sangho.

Parmi les activités retenues dans le cadre du projet, il y a l’organisation cet atelier de planification et d’appropriation qui a regroupé une trentaine de personnes. L’objectif général de cet atelier est d’avoir une compréhension commune du projet et de convenir d’un chronogramme de mise en œuvre des différentes activités à mener. Lors des débats, l’accent a été mis sur les ANR (Assises nationales de la Refondation) et sur la création de l’organe indépendant unique de gestion des élections au Mali.

Aguibou Sogodogo

Source: Le Républicain

Vous allez aimer lire ces articles

Fin de la visite de la Vice-Présidente du Benin

Le Colonel Abdoulaye MAIGA, MATD: ‘‘notre souci n’est pas d’avoir des représentants de l’État qui font peur à la population’’

Enquête d’opinion mali-mètre: la Transition dans la grâce de Assimi

Ecoutez la radio sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct Africable en direct