RENCONTRE ENTRE LE CHEF DU GOUVERNEMENT ET LES PARTIS POLITIQUES

LE PLAN D’ACTION DU GOUVERNEMENT PRÉSENTÉ LE 19 FEVRIERDES ÉCHANGES A HUIS CLOS POUR BALISER LE TERRAIN DES REFORMES POLITIQUES ET INSTITUTIONNELLES

C’est la thématique centrale des échanges qui ont eu lieu, hier mercredi 10 février 2021, à huis-clos entre le Premier ministre, M. Moctar OUANE et les présidents des partis politiques. Il s’agissait à travers cette rencontre pour les acteurs politiques et le Gouvernement d’échanger en toute franchise sur la situation politique :  « par cette rencontre, nous réaffirmons notre engagement collectif à relever les défis qui assaillent le Mali, notre navire commun, héritage légué par nos illustres devanciers », a déclaré le chef du Gouvernement pour qui  la présence des partis politiques signifie leur « claire conscience que notre pays a besoin de tous ses enfants pour répondre aux attentes légitimes de son peuple ».

Pour réussir les réformes politiques et institutionnelles, le Gouvernement compte mettre au point avec les partis politiques, des mécanismes aptes à répondre aux urgences mais surtout à préparer l’avenir.

En effet, dans le cadre des réformes politiques et institutionnelles envisagées par le Gouvernement, il s’avère primordial d’associer les partis politiques qui jouent comme l’a affirmé M. Moctar OUANE, « un rôle de premier plan dans la promotion de la jeune démocratie malienne ».

Selon le Premier ministre les partis politiques ont une place centrale « dans les réformes politiques et institutionnelles que nous attendons tous avec impatience ».

Selon  le chef du Gouvernement, « les réformes politiques et institutionnelles  ne sont pas le fait d’un effet de mode, mais une nécessité en raison de l’obsolescence que nous observons dans nos pratiques de tous les jours, dans le service que nous rendons aux usagers ainsi que dans l’inadéquation entre nos actes et les espérances de nos concitoyens ».

Il poursuit  en faisant savoir qu’ « on n’a pas besoin d’être grand clerc pour constater les limites objectives des textes qui gouvernent au Mali ainsi que les  menaces qui pèsent sur les vertus qui guidaient nos relations sociales et nous valaient admiration et respect au-delà des mers et des océans », a expliqué le Premier ministre.

Soulignant que la Transition a achevé son architecture institutionnelle avec l’installation du Conseil National de la Transition (CNT), le Premier ministre, Chef du Gouvernement, M. Moctar OUANE va présenter son programme devant ladite structure dans les prochains jours.

« Je vais présenter, le 19 février 2021, le Plan d’Action du Gouvernement de la Transition (PAGT), conformément aux dispositions pertinentes de la Charte de la Transition. Notre ambition est d’accélérer la cadence pour nous hisser à la hauteur des espérances de notre peuple au niveau sécuritaire, sanitaire, politique, économique et social.

(…)

Mahamane TOURÉ

NOUVEL HORIZON

Vous allez aimer lire ces articles

Coopération Mali-Maroc : L’Ambassadeur Driss Isbayene poursuit ses prises de contact

Décryptage : Qui est responsable ?

Loi Electorale : Les bons points du CNT

Ecoutez la radio sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct Africable en direct