Sommet CEDEAO : Abdoulaye Diop dénonce un « tribunal » contre le Mali

Dans un entretien accordé à VOA Afrique et mis en ligne lundi, le ministre des Affaires étrangères Abdoulaye Diop, affirme que le sommet extraordinaire des chefs d’Etat de la CEDEAO à New York était « nous pensons que c’était pratiquement un tribunal contre le Mali, parce que le Mali n’a pas été entendu pendant cette discussion, on ne sait pas sur quelles bases ces décisions ont été prises. Et toutes les décisions qui ont été prises sont juste en faveur de la Côte d’ivoire « .  Il a ajouté « Pour nous, il ne s’agit pas d’un dossier indifférent.

 

Le Mali est engagé avec la CEDEAO dans le cadre du processus de transition, mais cette question telle qu’elle a été emmenée à la CEDEAO, nous semble être biaisée et les décisions qui sont sorties de ce sommet extraordinaire qui s’est transporté à New York seront appréciées par le Gouvernement du Mali qui s’exprimera officiellement sur cette question ».

Abdoulaye Diop et le Premier ministre par intérim Colonel Abdoulaye Maiga sont rentrés à Bamako hier mardi, accueillis en grande pompe. Une délégation de haut niveau de la CEDEAO composée des présidents ghanéen, togolais et sénégalais était attendue à Bamako ce mardi sur la question des 46 militaires ivoiriens. Le Mali a finalement demandé de repousser la venue au jeudi 29 ou vendredi 30 septembre.

Source : Journal du Mali

Vous allez aimer lire ces articles

Dans le cadre de la revue stratégique voulue par le Conseil de Sécurité des Nations Unies en vue de procéder à un examen interne de la Mission Multidimensionnelle intégrée des Nations Unies pour la Stabilisation au Mali (MINUSMA), le Secrétaire Général Adjoint des Nations Unies, Chef des Opérations de Paix, Monsieur Jean-Pierre LACROIX a été reçu en audience, par le Ministre des Affaires étrangères et de la Coopération internationale, Son Excellence Monsieur Abdoulaye DIOP

Convergence de vue entre le Mali et l’ONU, selon Jean-Pierre Lacroix

Le rapport du 2021 du BVG pointe des irrégularités financières dans près de 20 structures: Plus de 52 milliards de FCFA de manque à gagner dans la gestion des ressources liées à la Covid-19

Ecoutez la radio sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct Africable en direct