Vulgarisation de la nouvelle loi électorale : La COPER-Mali entend jouer sa partition

Les responsables de la Coalition des organisations partenaires pour des élections réussies au Mali (COPER-Mali) étaient face à la presse, le mercredi 10 août 2022, au Centre du secteur privé de Bamako pour informer l’opinion publique des activités qu’ils entendent mener dans les prochains jours sur l’ensemble du pays pour la vulgarisation de la nouvelle loi électorale du 24 juin 2022. La conférence de presse était animée par le président de la COPER Mali, Mamadou Fadiala Keïta, en présence des autres membres de la Coalition comme Mme Maïga Aïssata Maïga, Cheick O. Dembélé.

Dans ses mots de bienvenue, Mme Maïga Aïssata Maïga a fait savoir que l’objectif de cette conférence de presse est de mieux communiquer sur leur action de terrain en matière électorale. « Plus précisément, COPER en partenariat très fécond avec le PNUD (Programme des Nations Unies pour le Développement) via le PAREM (Projet d’appui aux reformes et aux élections au Mali), estime qu’après l’adoption d’un tel instrument capital dans la gestion des élections, il nous revient de porter le message, de porter à la connaissance du public malien des villes et campagnes, des villages, fractions et quartiers , la quintessence de la nouvelle loi en vue de maximiser sa connaissance et assurer l’inclusivité dans l’application », a-t-elle dit. A sa suite, Cheick O. Dembélé, membre de la COPER, a indiqué que la présente conférence de presse est le point de départ de la série d’activités dite campagne de communication qui aura lieu sur l’ensemble du territoire par la quinzaine d’ONG composant la COPER grâce à l’appui du PNUD. Avant de signaler que dès le 11 août, c’est l’occupation de terrain par chaque OSC (Organisation de la société civile) pour une zone bien déterminée selon la répartition faite qui durera jusqu’au 15 septembre 2022 pour passer l’information à travers une étroite collaboration avec les autorités locales (Préfet, élus, notabilités…).  « J’entame mes mots en indiquant comme objectifs de notre programme de communication, la réalisation d’une campagne d’information, d’éducation civique, de sensibilisation et de mobilisation des citoyens en vue de mieux faire connaitre la nouvelle loi électorale et le chronogramme des élections », a déclaré le président de la COPER Mali, Mamadou Fadiala Keïta. Pour ce faire, dit-il, la COPER entend mener plusieurs activités comme l’organisation des rencontres de disséminations (causeries-débats, caravanes, tournoi de foot, assemblées générales, retraites citoyennes, diffusion radios-TV et presse écrite) de la nouvelle loi électorale et du chronogramme des élections ; l’organisation de 250 séances de renforcement de capacités favorisant l’appropriation des textes ci-dessus mentionnés par la population ; la sensibilisation de 200 000 jeunes dont 1000 jeunes leaders, 150 000 femmes dont 1000 femmes leaders, 25 000 personnes en situation de handicap, au moins 10 000 déplacés, 1000 acteurs locaux (Chefs et conseillers de villages, fractions et quartiers, chefs coutumiers, leaders religieux, leaders d’opinions) ; la mise à contribution de120 médias ; la production de 15 000 kits (t-shirts, casquettes, flyers, pictogrammes, fascicules…) de formation/sensibilisation citoyenne. Répondant aux questions des journalistes, le conférencier, Mamadou Fadiala Keïta, a fait savoir qu’à défaut d’une entente entre les partis politiques par rapport à la désignation de leurs représentants au sein de l’AIGE (Autorité Indépendante de Gestion des Elections), les autorités doivent trancher définitivement.

Aguibou Sogodogo

Source: Le Républicain

Vous allez aimer lire ces articles

Mali : retour du Premier ministre Choguel Maïga après 4 mois d’absence

Dans le cadre de la revue stratégique voulue par le Conseil de Sécurité des Nations Unies en vue de procéder à un examen interne de la Mission Multidimensionnelle intégrée des Nations Unies pour la Stabilisation au Mali (MINUSMA), le Secrétaire Général Adjoint des Nations Unies, Chef des Opérations de Paix, Monsieur Jean-Pierre LACROIX a été reçu en audience, par le Ministre des Affaires étrangères et de la Coopération internationale, Son Excellence Monsieur Abdoulaye DIOP

Convergence de vue entre le Mali et l’ONU, selon Jean-Pierre Lacroix

Ecoutez la radio sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct Africable en direct