Contre les propos d’Emmanuel Macron : Le Haut conseil islamique tape du poing sur la table

Soucieux de la préservation de la paix mondiale et du vivre ensemble entre les peuples et différentes religions du monde, le Haut conseil islamique du Mali a organisé une grande mobilisation, le mercredi dernier, à la grande mosquée de Bamako, contre les propos d’Emmanuel Macron sur les caricatures du Prophète Mohamed (PSL).

Le Haut conseil islamique du Mali dit avoir suivi avec gravité, inquiétude et consternation les propos d’Emmanuel Macron, président de la République française, sur l’Islam et son Prophète, qualifiant l’Islam de religion de crise mondiale, et demandant à ses concitoyens de ne pas arrêter la diffusion des caricatures du Prophète Mohamed (PSL).

Le Haut conseil islamique du Mali affirme «se rappeler la main invisible de la France qui a été complice du déclenchement de la rébellion au Mali, ainsi que de la proclamation de la République islamique de l’Azawad sur le territoire et dans les médias d’Etat français».

Il qualifie d’irresponsables, diffamatoires, calomnieux et antirépublicains les propos du président français sur l’islam et sur les caricatures du Prophète Mohamed (PSL). Lesquels, selon lui, visent à détourner l’attention du peuple français face aux problèmes principaux de leur pays à l’approche de l’élection présidentielle de 2022.

Selon le Haut conseil islamique, «Emmanuel Macron encourage ses concitoyens à continuer la publication des caricatures du Prophète Mohamed (PSL) au mépris des milliards de musulmans à travers le monde et avec le plus grand manque de respect à leur égard».

La faîtière des musulmans du Mali dit regretter la compréhension erronée et négative da la liberté d’expression par certains hommes politiques et intellectuels français, qui instrumentalisent le peuple français à des fins politiques et des délits de faciès dont sont victimes les musulmans et les symboles de l’islam en France.

Le Haut conseil du Mali dit condamner avec la plus grande fermeté les propos de M. Emmanuel Macron sur l’islam et sur les caricatures du Prophète Mohamed (PSL). Il lui demande de présenter ses excuses à la communauté musulmane du monde et l’interdiction immédiate de toute publication de caricature du Prophète Mohamed (PSL) en France.

Soucieux de la préservation de la paix mondiale et du vivre ensemble entre les peuples et les différentes religions du monde, le Haut conseil islamique demande  à la communauté musulmane du monde de s’abstenir de tout radicalisme et de tout discours de haine et de division.

Daouda S. DAO   

Source: Le Débat

Vous allez aimer lire ces articles

Nuit du destin : Multiplions les actes de dévotion !

La Sunna: fonction et mission du Messager

RAMADAN ET CANICULE : UN SENTIER PERILLEUX

No Comments Yet

Leave a Reply

Your email address will not be published.

Ecoutez la radio sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct Africable en direct