BenbereVerif : le vaccin AstraZeneca ne rend pas stérile et n’a pas été interdit en France

Dans une vidéo de huit minutes largement partagée sur WhatsApp, un internaute qualifie AstraZeneca de « dangereux vaccin rejeté par le monde entier » et qui rendrait stérile. Pour appuyer ses dires, il ajoute qu’il est interdit en France. Faux. BenbereVerif vous explique.

Dans le cadre de l’initiative Covax, l’Organisation mondiale de la santé (OMS) vise à doter les pays pauvres en doses de vaccin contre la Covid-19. Le Mali a reçu un lot de 396 000 doses du vaccin AstraZeneca, le 6 mars 2021. Le pays a lancé, le 31 mars 2021, sa campagne de vaccination.

La première personne à recevoir sa dose est l’actuelle ministre de la Santé et du Développement social, Dr Fanta Siby, devant plusieurs journalistes au CHU du Point G. Mais des infox accompagnent déjà ce début de vaccination. L’une des plus virales est cette vidéo de Sekou Tounkara, alias « le politologue de New York », appelant les Maliens à boycotter le vaccin qui, selon lui, rendrait stérile. Ce serait la raison pour laquelle des pays comme la France ont interdit son utilisation.

AstraZeneca avait été suspendu mais pas interdit en France

Le vaccin AstraZeneca, développé avec l’Université d’Oxford, fait l’objet de suspicions dans plusieurs pays à cause des effets secondaires observés chez certaines personnes. Le vaccin est soupçonné d’être la cause de la formation de caillots sanguins. AstraZeneca a assuré qu’il n’y avait « aucune preuve de risque aggravé ». C’est dans ce contexte que la France avait suspendu momentanément son utilisation « par [mesure de] précaution. » Mais mi-mars, l’Autorité européenne du médicament (EMA) avait jugé le vaccin AstraZeneca « sûr et efficace » dans un communiqué. De ce fait, le vaccin est à nouveau autorisé et administré aux Français à partir de 55 ans. AstraZeneca n’a donc jamais été interdit en France.

L’internaute, dans sa vidéo, va plus loin en sélectionnant partiellement des vidéos du président français Emmanuel Macron pour lui faire dire que le vaccin allait être « supprimé ». Il n’en est rien. L’intégralité de l’intervention du président est disponible sur la chaîne YouTube de France 24.

Aucune preuve que AstraZeneca stérilise

L’autre infox distillée dans la vidéo est que le vaccin rendrait stérile. A ce jour, aucune étude scientifique ne corrobore une telle affirmation. L’Organisation mondiale de la santé (OMS) a autorisé, en février, dernier deux versions du vaccin d’AstraZeneca/Oxford contre la Covid-19 pour une utilisation d’urgence et a donné son feu vert pour que ces vaccins soient déployés à l’échelle mondiale par l’intermédiaire du Mécanisme Covax.

Par ailleurs, le vaccin Astra Zeneca a déjà été administré à des millions de personnes à travers le monde et n’a jamais été accusé de rendre stérile. En décembre dernier, une infox accusant le vaccin Pfizer de rendre les femmes stériles a été démontée par nos confrères de l’AFP factuel.

Pas [encore] d’effets indésirables au Mali, risques rares dans les autres pays

À la date du 4 avril 2021, 643 personnes ont été vaccinées contre le coronavirus au Mali, selon le ministère malien de la Santé et du Développement social. « Aucun effet secondaire n’a été constaté » jusque-là, précise le gouvernement.

Le vaccin AstraZeneca est utilisé dans beaucoup de pays à travers le monde. Le nombre de patients ayant ressenti les effets secondaires est infime par rapport à celles vaccinées avec AstraZeneca.

Au Royaume-Uni, l’un des pays les plus touchés dans le monde par le coronavirus, des cas de thrombose ont été observés sur plus de 18 millions de doses du vaccin Oxford-AstraZeneca administrées. Ce qui donne un risque de 0,0002%, soit moins d’une chance sur 600 000 de développer le caillot.

Dans la classification des effets indésirables, un effet est « fréquent » s’il survient chez plus d’une personne sur 100, « rare » s’il survient chez moins d’une personne sur 1000 et « très rare » s’il survient moins d’une fois sur 10 000. Les risques avec le vaccin sont donc extrêmement rares.

Sékou Tounkara n’est pas à son premier essai dans la diffusion de contenus trompeurs. En juillet 2020, il avait annoncé l’arrivée des gendarmes français au Mali pour protéger le régime d’alors. BenbereVerif avait démonté l’infox dans cet article.

Source: Benbere

Vous allez aimer lire ces articles

Nonuplés maliens nés au Maroc: de Tombouctou à Casablanca, récit d’une épopée médicale

Vaccins. : l’UE passe un nouveau contrat de 1,8 milliard de doses avec Pfizer-BioNTech

Médecine traditionnelle au Mali : La Pharmacopée “Dagaba” appréciée mais jalousée

Ecoutez la radio sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct Africable en direct