Grève des agents de santé : des usagers demandent « une solution rapide »

Les agents de trois grands hôpitaux du Mali sont en grève de 10 jours depuis ce 22 avril. Il s’agit de l’hôpital Gabriel Touré, l’hôpital du point G et l’hôpital de dermatologie. Les grévistes réclament entre autres une sécurité, l’amélioration de leurs conditions de travail, l’acquisition d’un meilleur plateau technique. Les usagers de ces services de santé lancent un cri de cœur aux plus hautes autorités pour qu’elles trouvent une solution avec les grévistes.

Reportage

Dans ces différents hôpitaux, des malades et leurs accompagnants ne cachent pas leur frustration. Certains disent même avoir été surpris d’apprendre cet arrêt de travail ce 22 avril dans les hôpitaux concernés.

« Je n’étais pas au courant de cette grève, je viens de l’apprendre » affirme un usager. « Il est 10 heures, on est à l’attente de soins. Ma femme a subi un AVC hier nuit », nous dit, en sanglotant, ce chef de famille. D’autres en revanche plaident pour, « une intervention rapide de l’Etat ».

Dr Amadou Maïga, secrétaire aux revendications du comité syndical de l’hôpital Gabriel Touré, indique que le service minimum est assuré. Toutefois le syndicaliste évoque que « Il n’y a pas consultation, ni chirurgie. Seule l’équipe de garde est sur le terrain pour la prise en charge des urgences ». Il prévient par ailleurs sur la possibilité de reconduire une autre grève si leurs doléances ne sont pas satisfaites.

Rappelons qu’il s’agit de la quatrième grève des agents de santé à Bamako au cours de cette année.

Source: studiotamani

Vous allez aimer lire ces articles

Communiqué N°432 du Ministère de la Santé et des Affaires Sociales sur le suivi des actions de prévention et de riposte face à la maladie à CORONAVIRUS

Nonuplés maliens nés au Maroc: de Tombouctou à Casablanca, récit d’une épopée médicale

Vaccins. : l’UE passe un nouveau contrat de 1,8 milliard de doses avec Pfizer-BioNTech

Ecoutez la radio sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct Africable en direct