Lutte contre les VBG : une centaine de communauté s’engagent à abandonner les mutilations génitales à Koulikoro

169 communautés ont abandonné officiellement les mutilations génitales féminines (MGF) et les mariages des enfants dans la région de Koulikoro au cours de l’année 2021.

Cette précision est faite dans le rapport annuel de la direction régionale de la promotion de la femme de l’enfant et de la famille. Le document indique que, parmi ces communautés, 84 ont fait des déclarations publiques. 83 autres se sont inscrits à travers des signatures de conventions publiques par les décideurs.

 

Source: Studio Tamani

Vous allez aimer lire ces articles

Ansongo : formation des agents de santé communautaire sur les premiers soins

Inclusion des indicateurs du handicap dans les données sur le VIH SIDA: le plaidoyer de la FEMAPH A

Campagne nationale de la planification familiale : La nécessité d’espacer les naissances

Ecoutez la radio sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct Africable en direct