Relance du tourisme : Une agonie précipitée par la Covid 19

En plus de l’insécurité qui affecte le secteur touristique au Mali depuis 2012, la pandémie du coronavirus a apporté son lot de corolaire, occasionnant des impacts non négligeables sur les acteurs touristiques ainsi que sur l’économie nationale. La ministre de la Culture, de l’Artisanat et du Tourisme, s’est rendue, dans ce contexte compliqué à Mopti pour tenter de donner espoir aux acteurs.

La pandémie a provoqué une perte de 320 milliards de dollars dans l’industrie du tourisme dans le monde selon l’Organisation Mondiale du Tourisme (OMT). Elle ajoute que le tourisme international a chuté de 22% au cours du premier trimestre 2020, et cette baisse s’est étendue tout au long de l’année. Les restrictions de voyage, la fermeture des aéroports et des frontières nationales, la sévérité des conditions de voyage imposée par les mesures sanitaires, ont aggravé la situation.

Alors qu’en 2013, selon la BCEAO, les investissements touristiques se sont établis à un peu plus de sept milliards, ce secteur, qui a toujours contribué à la création d’emploi et de richesse partout dans le pays, est de nos jours plongé dans une équation catastrophique.

La mission de Madame la ministre Kadiatou Konaré, s’inscrit dans le cadre de la restitution des séminaires qu’elle a organisé à Bamako pour maitriser les contours des différents secteurs à sa charge. A Mopti, elle fera face à des acteurs touristiques plongés une situation morose et de précarité sans précédent.

En effet, le secteur du tourisme malien souffre depuis l’avènement du terrorisme en 2012. A cause notamment, de l’insécurité grandissante au Nord qui s’est propagée un peu partout dans le pays. La destruction de nombreux sites et objets touristiques tels que les mausolées de Tombouctou, et les manuscrits vieux de plusieurs siècles, sont pour beaucoup de cette situation fâcheuse.  Mais la pandémie de la covid 19, a plus qu’acculé la situation, plongeant ainsi des milliers de jeunes maliens au chômage.

La branche de la résilience de ces acteurs ne tient plus qu’à un fil.

Adam DIALLO

Source: Bamakonews

Vous allez aimer lire ces articles

Bébés nonuplés : les éclairages du Pr Augustin Tionkani Théra

Canicule : portez une attention particulière aux enfants !

Mali: grippe aviaire détectée, des mesures accrues pour endiguer la maladie

Ecoutez la radio sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct Africable en direct