Santé communautaire en CV: La mairie offre un nouveau CSCOM à Badalabougou et Sema I

Le maire de la Commune V du District de Bamako, Amadou Ouattara, accompagné de plusieurs personnalités dont le représentant du ministre en charge de l’Administration territoriale et de la DécentralisationModibo Traoré et l’ancien ministre de la Santé, Ousmane Koné, a procédé le vendredi 18 juin dernier, l’inauguration du tout nouveau CSCOM de Badalabougou et Sema 1 appelé ASACOBADA.

Par sa présence sur le territoire de la commune V, selon le Maire Amadou Ouattara, l’ASACOBADA, contribuera à l’amélioration notable de la couverture socio-sanitaire, à la fois par la proximité des soins que par la diversification et la qualité des prestations médicales. Il a exprimé la reconnaissance des autorités de la Mairie de la Commune V au dynamisme des membres et adhérents de l’ASACOBADA/Sema I et partenaires.

L’inauguration du CSCOM de Badala/SEMA I, selon l’édile, a coûté à la maire et ses partenaires 120 millions pour sa construction, son équipement et sa réhabilitation, vu le temps qui a séparé sa construction de son rentrée en service de 2015 à 2021. Ce nouveau CSCOM dispose, entre autres : d’une salle d’accouchement ; d’un bureau pour le Directeur technique ; d’une salle d’observation pour les patients ; d’un laboratoire d’analyse ; d’un dépôt de vente des produits pharmaceutique ; deux logements d’astreinte pour le Directeur technique et la Sage-femme ; d’un logement pour le gardien.

Le  maire Ouattara a saisi l’occasion pour rendre hommage à l’ancien ministre Ousmane Koné, qui, en rapport avec l’ANICT, n’a ménagé aucun effort pour accompagner la mairie de la CV avec le visionnaire le maire Boubacar Bah, pour la réalisation de ce joyau. Il a exhorté les responsables de l’association, le personnel et responsables techniques du centre de santé à travailler en synergie en vue du succès de la mission de service public de santé en commune V.

Selon Le président de l’ASACOBADA, Salif Traoré, cette cérémonie d’inauguration est certes symbolique, mais pleine de signification. « Notre mairie nous a offert un nouveau CSCOM, c’est à nous maintenant de prendre soin de ce nouveau joyau », a laissé entendre M. Touré, avant  de promettre d’en faire un bon usage au bonheur de la population de Badala/SEMA I.

Le représentant du ministère de l’Administration Territoriale et des Collectivités, Modibo Traoré, ainsi quele directeur intérimaire de la Direction régionale de la santé de Bamako, Hamadoun Dicko, ont tous salué l’initiative du maire Amadou Ouattara et son équipe pour la réalisation de ce joyau. Celui-ci, selon eux, cadre parfaitement la vision des plus hautes autorités du pays dans le cadre de l’amélioration des conditions de santé de la population. Ils ont également invité les populations de Badala/SEMA I à utiliser les services de leur CSCOM, construit pour eux, et surtout d’en prendre soin.

La cérémonie a pris fin par la coupure du ruban symbolique et la visite des locaux du CSCOM.

AMTouré

Source: Journal le 22 Septembre- Mali

Vous allez aimer lire ces articles

Lutte contre la COVID-19 : Les fonds dilapidés !

Etude sur les vaccins anti-covid-19 au Mali: Dr Fatogoma Togola en appelle à la solidarité nationale

Surdité de l’enfant : Consultez tôt pour éviter les complications

Ecoutez la radio sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct Africable en direct