​Mali: le promoteur du thé «Achoura» dénonce une «cabale»

Un échantillon de thé vert de Chine de la marque Achoura «correspondant au lot n ° JX403120046 contient des résidus de pesticides» alertait une note du Directeur général du commerce, de la consommation et de la concurrence (DGCC) le 19 février 2021. Ce document invitait «instamment» les directeurs généraux et régionaux à «prendre des dispositions pour retirer du circuit de distribution le lot incriminé».

Dans son document, le Directeur général de la DGCC précise avoir été informé par une correspondance du Directeur général de l’Institut national de Santé publique (INSP). Sur la même situation, une note du Directeur général de l’agriculture daté du 3 mars 2021, citant également la correspondance de l’INSP, instruit ses services régionaux de réaliser dans leurs zones d’intervention à «un contrôle et saisie du lot n ° JX403120046 du thé de marque Achoura ».

Face à cette situation, la réaction des responsables de la marque de thé ne s’est pas fait attendre. Hamou Ag Handaka, promoteur de la marque Achoura a réfuté les soupçons et dénonce une «cabale» menée par des «personnes malintentionnées qui sont entrain de pousser les médias à tuer et dénigrer sa marque de thé».

«Ils vont aller chez tous les importateurs, il y a 124 marques de thé sur le marché malien, c’est mon thé qui a été le seul ciblé et le seul au labo», s’est notamment défendu Ag Handaka.

Selon les explications du patron de la marque de thé, les tests effectués, le 2 février, concernent des échantillons saisis dans le magasin d’un commerçant au marché. Et sur cinq cartons testés, la présence de résidus de pesticides a été signalée dans un seul paquet de thé. Ce carton, at-il expliqué, aurait pu être infecté par le contact avec d’autres produits présents dans le magasin.

Le patron de la marque de thé qui continue à revendiquer la qualité de son produit (distribué dans 17 pays) bénéficie du soutien de nombre d’internautes sur les réseaux sociaux.

M. TOURÉ

Source: ESSOR

Vous allez aimer lire ces articles

Communiqué de la réunion conjointe des bureaux Sam et Sylima hier 15 mai 2021 à l’ INFJ

Mali : le partenariat de combat, un facteur de stabilisation (communiqué)

Tominian: La population manifeste pour l’érection de Fangasso et Mandiakuy en cercles.

Ecoutez la radio sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct Africable en direct