08 mars 2021, quand le pagne divise

Les pagnes du 8 mars représentaient l’unité de la femme malienne. Pour ce jour spécial deux sociétés de fabrication de tissus à savoir la Comatex, et la Batex-Ci avaient la lourde tâche d’imprimer des tissus avec des messages et des images à travers lesquels les femmes s’identifiaient. « Mais ça, c’était avant » témoignent des femmes. Ces deux dernières années le marché est submergé par des pagnes importés, qui ne reflètent pas selon des observatrices l’image de la malienne et le combat qu’elle mène.

 

Source: studiotamani

Vous allez aimer lire ces articles

TIK TOK : La machine à stars au Mali

VENTE DES BÂTIMENTS PUBLICS : A qui profite le bradage ?

RÉFORMES AU MALI : L’ONU appelle à accélérer le processus

Ecoutez la radio sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct Africable en direct