50è Conseil des ministres de l’OHADA : Le Mali à l’honneur

Le Président de la transition, Bah N’Daw a présidé hier mercredi l’ouverture des travaux de la 50è session du Conseil de ministres de l’Organisation pour l’harmonisation en Afrique du droit des Affaires ( OHADA). C’était en présence du Premier ministre, Moctar Ouane et du président du Conseil national de transition, colonel MalickDiaw.

En sa qualité du président en exercice de la Conférence des chefs d’états et du gouvernement de l’OHADA, il  s’est réjoui du choix porté sur notre pays pour presider aux destinées de l’organisation et promet de jouer pleinement son rôle.

Le Président de la transition Bah N’daw très ému dira que le Mali, sous son mandate, fera tout son possible pour que l’OHADA soit un vrai outil de d’intégration entre les pays membres.Le Président Bah N’Daw a dit aussi la satisfaction réelle qui l’anime et que la République du Mali est heureuse d’accueillir cette organisation.” Le Mali est un membre fondateur, donc il fera tout relever les défis qui s’imposent pour son rayonnement” a confié le président de la transition Bah N’Daw. Il a invité les membres du Conseil des ministresa travailler et faire des propositions pour le bien être de l’organisation.

Le ministre de la Justice et des Droits de l’homme Mohamed SiddaDicko, en sa qualité du président de la Conférence des ministres de l’organisation, a exhorté ses homologues à doubler d’efforts pour aboutir des propostions concrètes.

Le maire de la commune IV, AdamaBéreté a souhaité la bienvenue aux personnalités qui ont fait l’honneur à sa commune qui abrite cet événement avant de faire une brève description de sa commune.

Le secrétaire permanent de l’OHADA, Emmanuel Garankoun, a indiqué qu’il a été choisi pour remettre le flambeau de l’organisation à notre pays et être présent encore à Bamako pour cet événement. Il a remercié le Président de la transition Bah N’daw pour le soutien et l’accompagnement à l’institution. Le Mali preside cette organisation. Il poursuivi en disant que le droit est outil important pour l’économie

Emmanuel Garankouna invité les pays membres à s’acquitter de leurs contributions.Il a remercié aussi les partenaires techniques et financiers pour leur accompagnement fécond. Il a félicité les Institutions maliennes pour l’organisation de cette session pour la qualité et les moyens déployés pour sa réussite.

A noter que lors de cette session, les ministres se pencheront sur plusieurs dossiers dont la relecture des centaines législations comme  celle de  mode et procédure judiciaire.

Durant deux jours les ministres de la Justice et de l’Economie vont travailler pour aboutir à des mesures fortes pour le bonheur de l’organisation.

Pour rappel, l’Organisation pour l’harmonisation en Afrique du droit des Affaires (OHADA) a été créée par le traité relatif à l’harmonisation du droit des affaires en Afrique signé le 17 octobre 1993 à Port-Louis tel que révisé à Québec au Canada,le 17 octobre 2008.

Elle comprend 17 membres et a pour rôle de remédier à l’insécurité juridique et judiciaire existant dans les États parties.

Cette session a démarré depuis le lundi dernier par les travaux des experts. Ceux-ci ont travaillé pendant deux jours sur l’examen du bilan de l’année écoulée, avant de faire des propositions pertinentes pour la bonne marche de l’organisation.

Les ministres de la Justice et de l’Economie des pays membres se penchant à Bamako sur l’avenir de cette organisation qui atteint aujourd’hui une grande ascension.

Une photo de famille pour immortaliser l’événement a mis fin à cette cérémonie de lancement.

Seydou Diamoutené

Source: 22 Septembre

Vous allez aimer lire ces articles

Conflit entre Maliens et Guinéens : un militaire blessé par balle à Mandiana

Communiqué relatif à l’organisation de la Conférence sur l’esclavage par ascendance prévue à Bamako, le samedi 22 mai 2021

Situation de la presse malienne d’aujourd’hui : Les avis éclairés de quelques acteurs du métier

Ecoutez la radio sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct Africable en direct