Aboubacar Sidick Fomba réagit au communiqué du Président du CNT Malick Diaw.

Le parti ADEPM a appris avec une grande surprise un tel communiqué qui n’est pas du rôle du CNT et qui est attentatoire à la liberté d’expression .
Le parti ADEPM rappelle au président du CNT que conformément à la constitution et à la charte de transition les membres du CNT ont même le droit de demander et de voter des lois pour résilier ces traités à fortiori dénoncer .
Le parti ADEPM rappelle aussi au président du CNT que ce communiqué viole non seulement le règlement intérieur du CNT mais aussi du décret de nomination et de la constitution de février 1992.
Le parti ADEPM precise que les clauses de la légitime défense qui constituent la base juridique de la présence des forces françaises au Mali conformément à la légitime défense autorisent les dénonciations et les protestations du peuple malien qui paye ses impôts pour la prise en charge et du gouvernement et de ces forces.
Le parti ADEPM est au regret que le président du CNT pouvait faire économie de ce communiqué en laissant le soin au gouvernement d’interdire la manifestation pour des motifs qui ne manquent pas.
Le parti ADEPM est au regret de constater également que le président du CNT est mal conseillé par ses conseillers juridiques avec une intention de compromettre la liberté d’expression et la prise en otage du titre de représentant du peuple que confère comme rôle aux membres du CNT.
Enfin le parti ADEPM rappelle que le président du CNT est la seule personne morale et juridique d’engager le CNT et le titre de membre de CNT ne peut aucunement engager le CNT comme le titre de député ne peut aucunement engager l’assemblée nationale.
Partant aucune disposition de la charte ,de la constitution et du règlement intérieur du CNT n’interdise aux membres du CNT la liberté d’expression et au CNT et en dehors du CNT.
Le parti ADEPM réitère son soutien à la réussite de la transition et aux respects des principes républicains conformément à la constitution et au préambule de la charte de transition.
Bamako le 15 Janvier 2021
Aboubacar sidick Fomba président du parti ADEPM.

Vous allez aimer lire ces articles

Conférence sociale: l’atelier préparatoire prend fin sur de bonnes notes

Don : Le vice-président de la Transition solidaire des familles des Forces de Défense et de Sécurité

Bamako appartient à tous les maliens. Tous doivent y avoir les mêmes opportunités.

Ecoutez la radio sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct Africable en direct