Adresse à la nation à l’occasion du 22 Septembre: Assimi Goïta annonce « ouvrir plusieurs nouveaux chantiers »

Le Colonel Assimi Goïta, président de la Transition, s’est adressé, mercredi dernier, à la Nation, dans la cadre de la célébration du 62è Anniversaire de l’indépendance du Mali. Une occasion pour lui d’annoncer le début de plusieurs chantiers en vue de la Sécurité et l’Indépendance économique du pays.

 

Jeudi, le 22 septembre dernier, le Mali a célébré le 62è Anniversaire de son accession à l’indépendance. Comme à l’accoutumée, le président a fait une adresse à la nation, à la veille des festivités auxquelles le Colonel Mamadi Doumbouya, son homologue guinéen, a pris part.

Le Colonel Assimi Goïta a fait le point des péripéties de la Transition, depuis sa rectification intervenue en mai 2021. En termes de perspectives, il annonce l’ouverture de plusieurs nouveaux chantiers. « Forts des enseignements tirés de toutes les difficultés, dont certaines nous ont été imposées à dessein, nous avons décidé de réduire la dépendance de notre pays vis-à-vis des facteurs exogènes et de lui assurer plus d’autonomie », a affirmé le Colonel Assimi Goïta, président de la Transition, depuis juin 2021.

Selon lui, le Gouvernement envisage la relance des secteurs productifs, stratégiques pour la sécurité et l’indépendance économiques du pays. En clair, « il s’agit, notamment, de la relance de la Compagnie Malienne de Textile (COMATEX), des chemins de fer, de l’Usine Malienne de Produits Pharmaceutiques (UMPP) ». Il annonce aussi la relance du projet de construction du barrage de Taoussa. Cela, pour produire de l’électricité en vue de couvrir une bonne partie de notre consommation et assurer l’irrigation de terres de culture.

D’autres chantiers sont également annoncés pour renforcer la politique d’autonomisation du Mali.  Il s’agit, en plus de l’ouverture de l’École Africaine des Mines, de la création d’une société de recherche et d’exploitation minières, ainsi que de la construction d’une usine de raffinage de l’or et d’une usine de filature de coton.

« Dans notre stratégie économique, il s’agit désormais, dans une optique de renforcement du tissu industriel du pays, de transformer les matières premières stratégiques sur place pour créer de la valeur ajoutée », a précisé le Chef d’État, qui a lancé, jeudi dernier, la construction d’un Complexe hospitalier de 4e Référence pour diminuer les évacuations sanitaires de nos concitoyens.

 

Le président de la Transition révèle que le Pôle Scientifique et Technologique du Mali verra bientôt le jour, en vue de concrétiser notre ambition de nous placer sur l’orbite des technologies modernes. Sa première composante sera le Centre de recherche en robotique et en intelligence artificielle, qui aura pour mission de faire émerger des chercheurs de haut niveau et d’assurer l’encadrement des jeunes talents, écoliers, lycéens et étudiants, dans le domaine technologique.

Assimi Goïta, qui salue la mobilisation inconditionnelle du peuple pour la réussite de la Transition, appelle la jeunesse à faire sienne cette Transition. Selon lui, elle ne doit nullement être en marge du processus de refondation de notre pays.

Synthèse Moussa Sayon CAMARA

Source: L’Indépendant

Vous allez aimer lire ces articles

Développement du Mali : Un vœu cher aux retraités d’Amafinu

Journée de la science politique au Mali : Plusieurs thématiques débattues par les experts

Mali : La HAC lève sa mesure de suspension contre Joliba TV News

Ecoutez la radio sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct Africable en direct