AMALDEME : les déficients mentaux en besoin de soutien des personnes de bonnes volontés

Selon studio Tamani, la prise en charge des enfants atteints de déficience mentale appelée « AMALDEME » connaît d’énormes difficultés aujourd’hui.

Une préoccupation présente au niveau des responsables de cet établissement qui ont souligné que depuis quelque temps, la structure ne reçoit plus la part de prise en charge de l’état malien qui est estimée à 12%.

Source: Le Pays-Mali

Vous allez aimer lire ces articles

Lutte contre les VBG : une trentaine de para-juritses en formation à Koulikoro

Gao : le service local de la promotion de la femme, de l’enfant et de la famille réhabilité

MALGRE LE CLASH ET LES MALENTENDUS : La France accorde une aide alimentaire en faveur de plus d’1 million de Maliens

Ecoutez la radio sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct Africable en direct