ANADEB : Plus de 18,2 milliards Cfa prévus vulgariser les bioénergies

L’Agence nationale de développement des biocarburants (ANADEB) a tenu le 13 janvier 2022 la 16e session ordinaire de son conseil d’administration (CA) sous la présidence de Guichma Ag Hakaïly (Président du Conseil d’administration/PCA). Cette année, l’agence prévoit d’orienter ses actions vers une plus grande production de l’énergie verte, c’est-à-dire les bioénergies. Une noble ambition validée par les administrateurs.

Contribuer de façon significative au développement socio-économique et environnemental du Mali en œuvrant efficacement à la réduction de la fracture énergétique, contre la coupe abusive de bois à des fins énergétiques et à l’amélioration de la gestion des déchets des municipalités ! Telle est la noble ambition affichée cette année par l’Agence nationale de développement des biocarburants (ANADEB) et son très dynamique Directeur général, Abdoulaye Kaya.

Une ambition validée par  la 16e session ordinaire de son conseil d’administration présidée par Guichma Ag Hakaïly (Président du Conseil d’administration/PCA). Cette session a été consacrée à l’atteinte de la politique énergétique nationale, notamment son volet portant sur le sous-secteur des énergies renouvelables. Les activités prévues pour 2022 ont été tirées d’un Programme stratégique élaboré en relation avec la direction du Plan, la direction du Budget et la direction nationale de l’Énergie.

«Le coût estimatif de sa mise en œuvre est évalué à 18,2 milliards de F Cfa», a expliqué Abdoulaye Kaya aux administrateurs. Et de préciser que la mission de son agence est de promouvoir les bioénergies sur toute l’étendue du territoire national. Ce qui est de nature à lui conférer un rôle important dans le développement économique et social à travers la création d’emplois et de richesses, la réduction de la pauvreté et l’indépendance énergétique.

Cette 16e session du CA a offert à Abdoulaye Kaya l’occasion de mettre en exergue les réalisations importantes de 2021. Il s’agit, entre autres, de l’amélioration de la visibilité de l’Anadeb auprès des partenaires et du grand public par la réalisation d’activités de communication ; l’apaisement du climat social ; la redynamisation de la filière pourghère (Jatropha)… Le président du Conseil d’administration, M. Guichma Ag Hakaïly, a invité les administrateurs et la Direction générale de l’agence à «une analyse approfondie afin d’explorer des sources de financement en dehors des ressources allouées par le budget national».

Le PCA a également souhaité une dynamique pouvant permettre d’élargir la mission de l’Anadeb vers les bioénergies en vue, a-t-il expliqué, «d’une valorisation énergétique de la biomasse». A  noter que l’ordre du jour de la 16e session ordinaire du CA a porté sur l’analyse du procès-verbal de la précédente, l’état de mise en œuvre de ses recommandations, le rapport d’activité 2021 et le programme 2022 de l’Agence. Le règlement intérieur, le cadre organique et le code d’éthique et de déontologie ont été aussi examinés et validés.

Naby

Source : Le Matin

Vous allez aimer lire ces articles

LEADERSHIP : Des missionnaires du CRL/Yali Dakar reçus par le Ydaam

Sommet du 3 juillet : Le lobbying des femmes leaders du Mali auprès de la Cedeao

MIGRATION : Le CSDM exige des enquêtes sur la mort de 23 migrants à Melilla

Ecoutez la radio sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct Africable en direct