Arriérés de salaire à Hydro-Sahel: Plus de 200 millions réclamés par des ex-agents

Ils sont environ quarante personnes à réclamer la bagatelle de plus de 200 millions de francs CFA à leur désormais ex-employeur, Hydro Sahel. Cette affaire en cours depuis 2019 n’a toujours pas connu son épilogue. Malgré un verdict du Tribunal de Travail en date du 04 mars 2021 ayant condamné l’entreprise, aucun des travailleurs n’est entré en possession de ses 31 mois d’arriérés de salaire.

L’entreprise Hydro Sahel peine à payer les arriérés de salaire de ses anciens travailleurs. Ils sont environ quarante personnes à réclamer 31 mois de retard de salaire, mais aussi leurs droits.
Le Tribunal de Travail de Bamako dans son verdict du 04 mars 2021 a condamné Hydro Sahel à payer la somme de plus de 200 millions de francs CFA aux ex-employés et un dommage-intérêt de 100 000 FCFA à chacun. Pour les travailleurs concernés, le plafond de la somme due est de 26 millions pour un minimum de plus de 2 millions francs CFA.
Un jugement qui n’a pas connu un début d’exécution jusque-là. Les victimes n’ont que leurs yeux pour observer. Si certains parviennent à se débrouiller, d’autres peinent à tenir leurs charges.
Hydro Sahel impute cette situation aux difficultés intervenues dans le respect du marché n°0622/DGMP-2010 et de son avenant n° 474, portant sur les travaux d’éclairage public solaire. Dans ce dossier, Hydro Sahel réclame la somme de 2 milliards CFA environ à la mairie du District de Bamako.
Veut-il lier le payement des dus de ses anciens travailleurs au payement de cette somme ? Entreprise spécialisée dans beaucoup de domaines surtout spécialisés dans l’adduction d’eau, Hydro Sahel est-il à 200 millions près ? Pour combien de temps vont-ils attendre ?
En tout état de cause, ces anciens employés veulent leur argent rapidement. A défaut, un engagement officiel qui les rassure.

Drissa Togola/Le Challenger

Vous allez aimer lire ces articles

Œuvres sociales: Koutiala vibre de joie après réception de six forages

Journée internationale de l’abolition de l’esclavage : « MSDH plaide pour l’adoption d’une loi spécifique pour l’abolition de l’esclavage sous toutes ses formes au Mali »

Le Ministre de la jeunesse et des sports à l’allure du soldat à Bapho

Ecoutez la radio sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct Africable en direct