Assassinat de Diogou Sidibé à Lany Mody : la CNDH condamne et dénonce les violences liées à « l’esclave par ascendance »

Dans un communiqué, la Commission Nationale des Droits de l’Homme (CNDH) exprime sa préoccupation face à la persistance de l’esclavage par ascendance et au regain de violences à Kayes, marquée par des crimes crapuleux, notamment, la découverte du corps sans vie, mutilé de Diogou Sidibé, dans un champ, le samedi 30 juillet dernier, à Lany Mody.

 

Selon le communiqué, l’établissement des faits indique la piste d’exactions graves en lien avec la pratique de l’esclavage par ascendance dans la région de Kayes, en particulier, dans le Village de Lany Mody (Commune de Sony, Cercle de Kayes). La CNDH a présenté ses condoléances à la famille de la victime. Avant de recommander aux autorités judiciaires de poursuivre et de traduire en justice les auteurs et complices de cette atteinte au droit à la vie. Ainsi, elle invite les populations concernées à cesser  » tout acte de violence et, à œuvrer à la paix, à la cohésion et à l’inclusion sociale « , rapporte le communiqué.

Source : L’INDEPENDANT

Vous allez aimer lire ces articles

Cinq mois de détention pour les soldats ivoiriens au Mali

Qu’est-ce qui fait le succès des coopérations intercommunales à Kayes ?

Mali : A 6 ans, Alioune a été amputé de la jambe

Ecoutez la radio sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct Africable en direct