Assassinat de Sidi Brahim Ould Sidatt : La CMA « exige » du gouvernement un dispositif de sécurité pour ses cadres…

Hier mardi 13 mars 2021, la nouvelle de l’assassinat de Sidi Brahim Ould Sidatt, ancien président de la Coordination des Mouvements de l’Azawad (CMA), et non moins chef de sa délégation au Comité de suivi de l’accord, a heurté tout le pays. Depuis cette triste annonce, des inquiétudes sont soulevées quant à l’avenir de l’accord pour la paix et la réconciliation au Mali, tant Sidi Brahim Ould Sidatt, en était un des acteurs majeurs.

Cet acte est un coup dur qui dégage des perspectives incertaines dans l’application de l’Accord issu du processus d’Alger. Incontestablement, il remet sur la table la question de l’insécurité ambiante, qui n’est plus l’apanage des seules régions du Nord du pays, mais bien ancrée partout.

Selon les témoins, c’est devant son domicile, en commune VI du district de Bamako, que Sidatt a été pris pour cible « par deux individus armés non identifiés », précise le communiqué du gouvernement. S’il est établi que cet assassinat perpétré par des criminels circulant à moto, en revanche, rien n’est encore certains sur l’alibi et les commanditaires de ce crime odieux.

Toutefois, le gouvernement assure qu’une « enquête sera diligentée ». Pour le moment, stupeur, affliction et consternation sont les maitres mots qui se conjuguent de part et d’autre sur cet acte et ses conséquences sur le processus de paix au Mali.

Si l’un de ses responsables avait indexé le gouvernement d’être le premier responsable de la sureté de la sécurité de Sidatt, dans son communiqué, la CMA « exige du gouvernement la mise en place d’un dispositif de sécurité pour ses cadres évoluant officiellement dans les structures de mise en œuvre de l’Accord pour la paix et la réconciliation en son nom à Bamako ».

Ousmane Tangara

Source: BamakoNews

Vous allez aimer lire ces articles

Les nonuplés maliens nés au Maroc ont été baptisés

Naissance de 9 enfants par HALIMA CISSÉ au MAROC : La preuve de la défaillance de notre système de santé ?

​Mali: la fête du Ramadan célébrée mercredi

Ecoutez la radio sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct Africable en direct