Bamako appartient à tous les maliens. Tous doivent y avoir les mêmes opportunités.

Les Niaré, Touré et Dravé doivent cesser d’utiliser leur qualité de premières familles de la capitale pour faire du trafic d’influence et s’enrichir.La Servitude volontaire à ces familles doit cesser.

Article 2 de la constitution malienne: « Tous les Maliens naissent et demeurent libres et EGAUX en droits et en devoirs. Toute discrimination fondée sur l’ORIGINE SOCIALE, la couleur, la langue, la race, le sexe, la religion et l’opinion politique est prohibée. »
Source: Bamada.Net

Vous allez aimer lire ces articles

Conflit entre Maliens et Guinéens : un militaire blessé par balle à Mandiana

Communiqué relatif à l’organisation de la Conférence sur l’esclavage par ascendance prévue à Bamako, le samedi 22 mai 2021

Situation de la presse malienne d’aujourd’hui : Les avis éclairés de quelques acteurs du métier

Ecoutez la radio sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct Africable en direct