Équations nomades : Un programme de paix et de réconciliation nationale

La 4e édition des «Équations nomades» s’ouvre, aujourd’hui, au Centre international de conférences (CICB) de Bamako sur le thème : «La tradition orale, un mode de transmission de nos valeurs culturelles : comment impliquer les enfants et les adolescents dans la conservation et la transmission du savoir à l’ère du numérique» pour prendre fin le 22 novembre prochain.

En prélude de l’événement, le ministère de la Culture, de l’Artisanat et du Tourisme, en partenariat avec l’Unesco et Totem Melting, a organisé, vendredi dernier, une conférence de presse.  Les conférenciers étaient le secrétaire général du ministère en charge de la Culture, Yamoussa Fané, le chargé de programme culture à l’Unesco, Ali Daou et un représentant de l’Unicef, Ismaël Maïga.

Le projet «Équations nomades» vise la promotion de la paix, la réconciliation nationale et le développement durable de notre pays et particulièrement des communautés affectées par la crise, à travers la formation et l’insertion socioprofessionnelle des jeunes filles et garçons aux métiers artistiques et culturels.

Il s’agit d’inculquer dans l’esprit de la jeune génération, la notion de la culture de la paix, du mieux vivre ensemble et du développement durable. Le programme intégrera des conférences-débats, animées virtuellement par des hautes personnalités et suivies en direct par les enfants. Il est aussi prévu des séances d’information et de sensibilisation sur la Covid-19.

Ali Daou a salué le partenariat avec les autorités maliennes dans la mise en œuvre du projet. Pour lui, la défense de la paix et l’éducation est un devoir de tous et c’est dans cette optique que l’Unesco a créé cette initiative pour former les enfants dans le secteur des arts et de la culture, en vue d’instaurer un esprit de paix et de vivre ensemble.

Cette année, les activités seront concentrées au niveau de 3 sites à savoir : la Cité des enfants, le Conservatoire Balla Fasseké Kouyaté et au CICB. Plusieurs disciplines comme la danse, la photographie, l’art plastique, l’art visuel, l’art numérique, la poésie sont retenues. Il faut aussi souligner que des ateliers seront animés par des experts venus d’ailleurs pour soutenir l’esprit de la paix et du vivre ensemble. Les résultats feront l’objet d’une exposition lors des grands événements nationaux ou internationaux.

Les innovations apportées cette année sont la mise en place d’un fonds pour accompagner les jeunes après leur formation et le soutien financier de l’Union européenne. Pour sa part, le secrétaire général du ministère en charge de la Culture a expliqué que l’occupation des régions septentrionales a eu des conséquences sans précédent sur la culture, les arts et le patrimoine culturel, mettant ainsi en branle certaines de nos valeurs sociétales. «Équations nomades»  est une rencontre interculturelle qui met en valeur la création artistique et culturelle des artistes franco-maliens à travers la musique, la danse, le théâtre, la calligraphie arabe, la peinture, la vidéographie et la photographie. Et Yamoussa Fané d’expliquer que le projet a pris corps à la suite de la destruction de notre identité lors de la crise sécuritaire en 2012.

Ismaël Maïga, autre conférencier, a développé la stratégie de communication mise en œuvre pour la promotion de la culture de la paix et du vivre ensemble. Il a donné l’exemple du projet oxygène, dont le résultat est concret sur le terrain, notamment à travers la formation des enfants journalistes communicateurs dans toutes les régions.

Les conférenciers ont apporté les réponses appropriées aux interrogations, notamment sur les critères de choix des jeunes et leur suivi après la formation. À ce propos, le directeur général adjoint de la Cité des enfants, N’Famara Kéita, a expliqué clairement que le choix repose sur la performance des jeunes.

Amadou SOW

Source: L’Essor

Vous allez aimer lire ces articles

Dans la conscience humaine, le Divin garde-t-il encore plus de place ?

Festival Gwa Sigui : pour la paix et la cohésion sociale

Festivals communautaires : Atouts ou menaces pour la cohésion sociale ?

Ecoutez la radio sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct Africable en direct