Mode, stylisme et promotion des tissus made in Mali : Faites votre entrée dans le nouvel an en mode Houm’NouFashion Buzz,la nouvelle tendance

La marque « HoumNou » est l’œuvre d’un jeune styliste, tailleur malien, Nouhoum Koné. La cérémonie de lancement de sa marque a eu lieu samedi au palais de la Culture en présence de plusieurs personnalités politiques, dont les maires de la commune V, Seydou Diallo, Hamidou Traoré, le président des fédérations des tailleurs, Moussa Keita, le président de l’Assemblée Permanente des Chambres des Métiers du Mali, Mamadou Minkoro, du parrain Amadou DiadiéSamassekou.

Le lancement de la toute  nouvelle marque,’’HoumNou’’ a été faite devant une salle pleine à craquer du palais de la Culture. A l’occasion, un défilé de mode dénommé  «Houm’NouFashion Buzz» a regroupé plusieurs mannequins habillés  par la marque.

Selon le promoteur de la marque Nouhoum Koné,  cet événement a pour but de magnifier davantage les tissus traditionnels maliens, notamment le Bogolan, les koba fini, les pagnes dogons, les tissus de nos différentes ethnies. A ses dires,  les raisons qui  l’ont poussé à créer sa marque sont le fait que nos tissus traditionnels ne sont pas  valorisés. Lui, sa vocation c’est de revaloriser ces tissus afin que les Maliens puissent  consommer malien, c’est-à-dire  valoriser notre identité. Toute chose qui permettra aux stylistes et artisans maliens et autres acteurs culturels de près ou de loin de vivre de leurs efforts. Dans son allocution, il a tenu à remercier tous les invités venus, pour admirer ses créations. Il a rappelé que sa marque Houm’Nou est une nouvelle marque qu’il a  créée en janvier 2019.L’objectif est de faire la promotion de nos tissus locaux notamment le Bogolan, les pagnes tissés et autres. A ses dires, le thème choisi pour cette soirée est : « Ensemble, valorisons les tissus fabriqués chez nous >>. Pour l’orateur, le  Mali compte une mosaïque d’ethnies et chaque ethnie à son propre tissu.Pourquoi ne mettons pas en valeur ces tissus pour le développement de notre pays sur le plan textile car, aucun pays ne pourra se développer sans pour autant la consommation par la population de ce qui se  produit ?

Des artistes comme Donko M’Boup, Dr Keb, Paye Camara, Rokia Koné, Safi Diabaté, General Ballody, DiamySacko, l’humoriste Kanté ont gratifié le public de belles mélodies.

A signaler que les tenues  portées par les mannequins lors du lancement étaient composées de tenues de cérémonie, tenues de travail, tenues de soirée et tenues pour enfants et accessoires.

Dors en paix Christ Seydou, te voici réincarné.

Fousseyni SISSOKO

Notre Voie

Vous allez aimer lire ces articles

Dans la conscience humaine, le Divin garde-t-il encore plus de place ?

Festival Gwa Sigui : pour la paix et la cohésion sociale

Festivals communautaires : Atouts ou menaces pour la cohésion sociale ?

No Comments Yet

Leave a Reply

Your email address will not be published.

Ecoutez la radio sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct Africable en direct