AERG : Les élèves refusent de composer

L’année scolaire de plus en plus menacée.  Hier en refusant de composer au compte du deuxième trimestre,  les élèves de l’Académie rive gauche attendent apporter leur soutien aux enseignants.

soldat minusma casques bleus onu eleve etudiant classe ecole kidal tombouctou

Le front scolaire est toujours en ébullition, marquée par les multiples grèves qu’observent les syndicats du collectif. Comme si cela ne suffisait, les élèves de la rive gauche viennent d’embarquer le train des enseignants en guise de soutien. Pour matérialiser cela, ils refusent depuis lundi de participer à l’organisation des compositions de la 2è période. Face à la désolidarisation des enseignants de participer à la tenue de ses évaluations, les élèves auraient refusés de prendre part à cette composition. Leur entrée  dans la danse ne ferait qu’aggraver l’évolution de la  situation actuelle des choses, où le collectif prépare une nouvelle marche le jeudi prochain, histoire de se faire entendre par le gouvernement d’AIM.  Au-delà de cette marche, il projette un nouveau mot d’ordre de grève de 360 et 480 heures à compter du 2 mai prochain, histoire de paralyser les épreuves techniques anticipées et les évaluations du deuxième trimestre à l’intention des candidats aux différents examens.

En tous cas,  la situation s’enlise de nos jours et compromet de plus en plus la validation de l’année scolaire.

Par L’Indicateur du Renouveau –

Vous allez aimer lire ces articles

Rapport de la GCPEA sur les attaques contre des écoles: le Mali parmi les pays ayant enregistré le fort taux d’incidences

Éducation : faire de la lecture un plaisir, le projet DEFI s’engage

Extrémisme violent : Les lauréats du projet » Production d’articles, podcasts et dessins de presse sur l’extrémisme violent » primés

No Comments Yet

Leave a Reply

Your email address will not be published.

Ecoutez la radio sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct Africable en direct