Plusieurs établissements scolaires de la région de Mopti ont été fermés la semaine dernière à cause des attaques djihadistes. Mercredi 1er novembre, 8 présumés jihadistes ont surgi dans la cours de l’école de Diamwéli, une localité située à 18 km de Goundaka cercle de Bandiagara. Dans le cercle de Mopti, c’est l’école fondamentale du village de Gninagou qui a été attaquée. Une situation qui contraint des milliers d’enfants à abandonner l’école.

nord mali kidal ecole classe azawad jeune lycee

L’école fondamentale du village de Gninagou dans la Commune de Fatoma située à 25 km de Sévaré a été la cible d’hommes armés non identifiés le 1er novembre. Selon les autorités scolaires, ces individus ont saccagé le matériel scolaire avant de sommer le personnel scolaire à la fermeture de l’établissement et à l’abandon de l’enseignement classique. Aucune victime humaine n’a été déplorée, les assaillants ont emporté par contre des téléphones portables et des motos. A Goundaka dans le cercle Bandiagara, les groupes terroristes ont lancé un ultimatum pour la fermeture de toutes les écoles de la localité.

ST

Source: L indicateur du renouveau