Culture de l’excellence et de la paix en Afrique de l’ouest : L’UCAO-UUBa et l’EMP signent un partenariat

L’Université Catholique de l’Afrique de l’Ouest (UCAO) et l’école de maintien de la paix, Alioune Blondin Beye ont signé un partenariat entre elles, le mardi 2 mars 2021, au sein de l’École de Maintien de la Paix, Alioune Blondin Beye. C’était en présence du ministre de l’enseignement supérieur et de la recherche scientifique, le professeur Amadou et des responsables des deux établissements.

L’Université Catholique de l’Afrique de l’Ouest, Unité universitaire à Bamako (UCAO-UUBA) et l’École de Maintien de la Paix, Alioune Blondin Beye (EMP ABB) ont signé un partenariat permettant aux deux établissements de réunir leurs efforts en matière de la culture de l’excellence et de la paix en Afrique de l’Ouest.

Si le président de l’UCAO-UUBA, Dr Abbé Clément Lona, trouve que ce partenariat ratifie la bonne relation qui existe déjà entre les deux structures en rappelant le premier colloque international de l’UCAO de Bamako tenu à l’école de maintien de la paix (EMP ABB) entre du 15 et 17 mai 2019, sous le thème : le respect des droits de l’homme et l’éducation à la paix dans le cadre de la prévention contre l’extrémisme violent, le directeur de l’Ecole de Maintien de la Paix, Alioune Blondin Beye ( EMP ABB), le colonel Souleymane Sangaré, dira, de son côté, que c’est la matérialisation d’une vision commune, « une collaboration franche et sincère au service de la formation et au service de la paix ».

Les points communs entre les deux établissements sont nombreux.  « Nous avons tous à cœur de partager, de former et d’éduquer des hommes et des femmes qui, nous l’espérons, serviront d’exemple et prôneront toujours la paix au lieu de la violence, l’échange au lieu de la contrainte et la lumière en lieu et place des ténèbres », a souligné le directeur de l’Ecole Alioune Blondin Beye qui a invité l’ensemble des acteurs à unir les efforts pour la paix en Afrique. « Travaillons ensemble à l’émergence d’une Afrique stable et en paix » a-t-il conclu.

Selon Dr Abbé Clément Lona, cette signature de partenariat symbolise la réalisation d’un de ses grands rêves, notamment, « l’ouverture sur le monde scientifique et la culture de la paix » permettant à l’UCAO d’atteindre son objectif qui n’est autre que « l’excellence, l’intégration sous régionale et la mutualisation des compétences ».

C’est pourquoi, selon lui, en signant cette convention avec l’école de maintien de la paix, l’UCAO-UUBa trouve un partenaire idéal pour réaliser ses ambitions en Afrique de l’Ouest. « Une ambition d’excellence dans la formation scientifique et humaine, une ambition d’intégration sous régionale en permettant la mobilité des étudiants et professeurs dans l’espace de l’Afrique de l’Ouest, une ambition de mutualisation de compétences en regroupant les savoirs dans une espace universitaire pour donner un enseignement de qualité », a indiqué le président de l’UCAO-UUBa.

Pour sa part, le vice chancelier de l’UCAO, son éminence le Cardinal de Bamako Jean Zerbo estime que l’évènement est à saluer à plus d’un titre. Selon lui, le contexte dans lequel vit le monde aujourd’hui montre la pertinence de cette logique. Donc, si l’école de maintien de la paix qui œuvre pour le rayonnement de la paix, principalement au niveau de l’Afrique de l’Ouest, et l’université Catholique de l’Afrique de l’Ouest pour le rayonnement de la science et de la formation humaine dans la même zone, conjuguent leurs efforts selon lui, cela pourra apporter « une grande richesse à notre sous-région et à l’Afrique toute entière en quête de paix ».

Pour conclure, le ministre de l’enseignement supérieur et de la recherche scientifique, le professeur Amadou Keita dira que

C’est un réel plaisir de prendre part à la signature d’une convention qui rentre en droite ligne avec la vision de son département et de celle des plus hautes autorités de l’Etat.

Il faut préciser que l’UCAO est un réseau d’unités universitaires implantés dans plusieurs pays d’Afrique de l’Ouest, notamment, au Burkina Faso, au Benin, en Côte d’Ivoire, en Guinée, au Mali, au Togo et au Sénégal

L’unité universitaire à Bamako UUBa est une filière de l’UCAO spécialisée dans les sciences de l’éducation tout en développant d’autres filaires. Elle a été ouverte en 2007.

Issa Djiguiba

Source: Journal le Pays- Mali

Vous allez aimer lire ces articles

Réouverture des ecoles fermées au Mali.

Harmonisation des salaires et conférence sociale: les syndicats de l’éducation signataires du 15 octobre 2016 disent non

Rencontre gouvernement et Syndicats de l’Éducation: La crise scolaire est-elle évitable ?

Ecoutez la radio sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct Africable en direct