DEF 2014: une hausse de 09%, est-ce l’effet des fuites massives de sujets?

ecole education classe eleve etudiant baccalaureat bac def examens resultat

Les résultats du Diplôme d’étude fondamentale sont apparus. C’était lundi dernier. Cette année le taux de réussite est de 42, 27% contre 33,63% l’année dernière. Mais ces résultats suscitent beaucoup d’interrogations. Est-ce l’effet des fuites massives de sujets, a-t-on sciemment adouci les conditions de correction pour faire taire la polémique autour des fuites massives de sujets, ou ces chiffres reflètent-ils réellement le niveau des élèves?

« Les vieilles habitudes ont la peau dure » dit-on, surtout au Mali.  Difficile donc de croire que le niveau des élèves s’est brusquement amélioré cette année par rapport aux trois dernières années. En tout cas, les chiffres ne mentent pas: 31, 46% en  2011 ; 36, 34% en 2012 ; 33, 63% en 2013 et 42, 27% en 2014 soit une hausse de plus de 9%  par rapport à 2013.

Cette hausse fait suite à des fuites de sujets au Def d’abord, puis aux conditions de  corrections sans précédent dans notre pays.  Le phénomène a été tel que la ministre de l’Education nationale a parlé de « tentative de sabotage». Après l’annonce des résultats, l’on s’est empressé d’annoncer ces chiffres « salvateurs » et d’indiquer qu’ils sont le reflet d’une année « scolaire apaisée ». Soit, mais cette hausse peut refléter, aussi, les fuites massives de sujets et les conditions de  corrections adoucies. La question est pertinente quant on sait que la semaine dernière, seulement, nos confrères du journal Les Echos titraient : « Baccalauréat à Koulikoro : Des correcteurs sommés de fermer les yeux sur des copies identiques ».

Notre école doit se passer des pourcentages fantaisistes et se tourner vers l’excellence. Car, au-delà de ces chiffres (80% de taux de réussite en 2008), on ne voit aucun signe d’amélioration  et ce ne sont pas les organisateurs de l’émission de télé réalité « c’est moi la plus belle » qui trouveront  à redire.

 

Mamadou TOGOLA

 
Pourcentage par Académie
Bamako Rive Droite: 36.02%

Bamako Rive Gauche: 31,10%

Bougouni: 31,15%

Diola: 36,72%

Douentza: 65,72%

Gao: 70,46%

Kati: 48,78%
Kayes: 41,76%
Kita: 32,60%
Koulikoro: 32,83%
Koutiala: 44,11%
Mopti: 50,42%
Nioro: 54,39%
San: 39,58%
Ségou: 43,65%
Sikasso: 48,24%
Tombouctou: 80,11%

SOURCE: Canard Déchainé

Vous allez aimer lire ces articles

AVIS : La cérémonie de lancement officiel de la rentrée scolaire aura lieu le Lundi 03 octobre 2022

Rentrée scolaire : Les fournitures scolaires hors de portée

Rentrée scolaire 2022-2023 : le Mouvement »Mali-Espoir » offre des kits scolaires à 265 élèves

Ecoutez la radio sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct Africable en direct