Cauchemar des ordures dans le District de Bamako, la solution par la transformation

Le ministre de l’Environnement, de l’assainissement et du développement durable, Mme Bernadette KEITA, a reçu en audience, le mardi 02 mars, une délégation de Badenya Groupe International, conduite par son Directeur Général Mamadou Doumbia. Objectif : mettre en place un partenariat fécond afin de débarrasser notre capitale des ordures de toutes sortes.

 

D’après Mamadou Doumbia, son groupe dispose déjà d’une superficie de 25 ha sur la route de Koulikoro pour abriter l’usine de transformation des ordures.

Pour ce faire, il soutient que ses partenaires sont déjà prêts et n’attendent que l’autorisation des autorités. Pour lui, leur technologie ne fait pas de trie d’ordures. « Il broie » tout, a-t-il indiqué. Et d’ajouter qu’à l’horizon, ce sont plus de 3.200 emplois qui seront créés.

Tout en se réjouissant de cette initiative, le ministre de l’Environnement, de l’assainissement et du développement durable, Mme Bernadette KEITA a demandé à ses visiteurs d’entrer en contact avec les services compétents de son département afin que tout se passe conformément à la règlementation en vigueur.

Elle en a profité pour demander à toutes les bonnes volontés de s’investir pour débarrasser Bamako de ses ordures et redevenir Bamako la coquette.

Source : MEADD

Vous allez aimer lire ces articles

Fonds climat : un moteur de développement durable

Changement climatique : les activités halieutiques menacées

Assainissement en commune I : Associations Dugu Yeelen et Tabolokura ouvrent le débat

Ecoutez la radio sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct Africable en direct