Initié par Kibarou TV, le Grand débat est une émission de sensibilisation hebdomadaire sur des questions de citoyenneté, politique, santé, éducation et environnement. L’invité de la première livraison était Oumar Mariko du parti Sadi.

Les Nouvelles technologies de l’information et de la communication (NTIC) constituent aujourd’hui un moyen par excellence de sensibilisation, de conscientisation et de mobilisation. Du point de vue contenu, certains répondent aux attentes des consommateurs. D’autres par contre contribuent à la dépravation des mœurs et au libertinage excessif mettant en cause les avantages que peuvent procurer les NTIC.

Le cas du Mali est encore dramatique. Car la plupart des Maliens de 18 à 60 ans, utilisateurs des NTIC, n’arrivent pas encore à faire la différence entre fake-news et la réalité. Cela a un impact direct et parfois négatif à des degrés différents sur les 18 à 60 ans de Maliens.

Comment faire pour que les NTIC ainsi que leurs contenus contribuent favorablement à la formation intellectuelle, morale, psychologique et matérielle du public ? C’est la principale mission que Kibaru TV souhaite remplir. L’émission Grand débat vise à favoriser les échanges et discussions sur différents thèmes et dans tous domaines.

Cette émission sera appuyée par un micro-trottoir afin de recueillir les points de vue des uns et des autres (citoyen lambda) sur les thèmes à débattre, pour la rendre vivante, réelle et pratique. Dans un souci de sensibilisation, de conscientisation, de mobilisation, et de transformation radicale de la société.

«L’émission ‘‘Le Grand Débat’’ aura un impact direct et positif sur son public et engrangera des millions de vues sur la toile, des millions de téléspectateurs de Renouveau TV», explique Benkoro Sangaré. L’invité de la première livraison était Oumar Mariko du parti Sadi. Les échanges ont porté sur la présidentielle et la situation socio-politique.

Zan Diarra

Soleil Hebdo