A M’Pessoba : Un orpailleur revenu bredouille de la mine tente de s’égorger

Un natif de M’Pessoba, dans le cercle de Koutiala du nom de Souleymane Coulibaly, 35 ans est passé tout près de la mort par suicide.

A l’instar de beaucoup de jeunes de sa génération, il a tenté sa chance dans les mines à la recherche de l’or. Depuis deux mois que le groupe de jeunes orpailleurs est de retour au village en vue des travaux d’hivernage, l’atmosphère a changé. Certains ont construit, d’autres se sont remariés, acheté des bêtes, moto ou magnétophone etc. Mais Solo comme on l’appelle n’a rien fait de tout cela. Il a même de la peine à s’acheter de la cigarette.

Il est rentré semble t-il, les mains vides. Devenu la risée des gens du village, il vivait isolé. Le vendredi 9 août dernier, en début d’après-midi, contre toute attente, il s’est emparé d’une machette pour tenter de se trancher le cou. Dès que le sang a giclé, les témoins ont accouru pour l’interrompre.

Il est évacué au centre de santé de Koutiala pour les premiers soins puis après au CHU Gabriel Touré à Bamako où il est hospitalisé. Est-ce la peine de se tuer ? Si on n’a rien gagné dans les mines, on peut gagner ailleurs.

Denis Théra    

Vous allez aimer lire ces articles

Supposée vandalisassions de l’ambassade du Burkina au Mali: l’auteur de la vidéo interpellé

Le drame s’est produit à Kabala : Des cambrioleurs violent et tuent l’aide-ménagère de 19 ans

Koutiala : des dégâts importants après l’incendie d’un camion transportant du coton

No Comments Yet

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Ecoutez la radio sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct Africable en direct