A Tionkombougou (Kolokani) : L’éboulement de la margelle de « kolonba » fait un mort et un blessé

De mémoire d’autochtone à Tionkombougou, localité située à environ 60Km de Kolokani, dans la commune rurale de Sebecoro I, « kolonba », c’est-à-dire le grand puits, vieux de 46 ans, situé à moins d’un demi kilomètre du centre du village n’a jamais tari. Pourtant sa devanture ne désemplit pas. De jour comme de nuit, en toute saison, ménagères, lavandières, éleveurs, maraîchers se bousculent à son bord. Finalement, la croyance populaire attribuait à « kolonba », des pouvoirs mystiques.

On pense qu’il est habité par des djinns. Or, en raison de l’âge, son diamètre s’était élargi d’au moins quatre mètres, érosion oblige, sa margelle aussi.
Jeudi, vers 9H30mn, pendant que six femmes avaient plongé chacune sa puisette, la margelle a cédé sous leur poids. Sounkoura Traoré et M’Pène Touré, deux mères de famille y ont plongé.  Repêchées non sans peine, Sounkoura était grièvement blessée à la tête, mais M’Pènè était morte, peut être des suites d’hémorragie. Plutôt que de penser à fortifier la margelle pour prévenir à l’avenir pareils incidents, les villageois ont pensé à offrir des offrandes aux génies du puits pour apaiser leur colère supposée.
Denis Théra

Vous allez aimer lire ces articles

GUINÉE CONAKRY : Il fusille sa femme et son amant avant de se donner la mort

LUTTE CONTRE LA DROGUE : 20 dealers présumés mis aux arrêts à Bagadadji

Découverte du corps sans vie d’une femme à Yanfolila

No Comments Yet

Leave a Reply

Your email address will not be published.

Ecoutez la radio sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct Africable en direct