Auteur de plusieurs cas de viol dans la zone aéroportuaire : Ousmane Diallo, le conducteur de taxi, aux arrêts

Les enquêteurs de la Compagnie de gendarmerie de Bamako rive droite viennent de résoudre l’énigme de la série de viols sur la route de l’aéroport international Modibo Kéïta, depuis qu’ils ont arrêté le principal suspect, Ousmane Diallo, un conducteur de taxi. Dans le cadre de l’enquête, les soupçons pesaient principalement sur des conducteurs de taxi.

De sources sécuritaires, l’indélicat conducteur de taxi avait réussi à traumatiser les paisibles citoyens, surtout les femmes qui avaient eu la malchance d’emprunter nuitamment la route de l’aéroport international du Mali.  Et de poursuivre que le conducteur de taxi en question opérait à bord de plusieurs véhicules qu’il prenait souvent le soin d’emprunter. Au pire, il volait des véhicules pour menait ses opérations. Toujours selon nos sources, le modus operandi du délinquant sexuel consistait à ne transporter que des femmes de son choix à bord de son taxi. Une fois arrivé dans la zone aéroportuaire, à l’abri des regards, il fait subir à ses victimes toutes sortes d’atrocités (tortures, menaces de mort, dépossession de bien et viol).

Aux dires des enquêteurs, le premier forfait s’est produit le 19 février dernier sur la route de l’aéroport, non loin de la base Minusma. La victime était une dame qui avait subi des coups et blessures, menace de mort, violences et dépossession de tous ses biens.

Quelques jours plus tard, le même conducteur récidive, précisément le 04 mars 2021. Cette fois-ci sur deux clientes qu’il devait transporter à Banankoroni. Arrivé dans la zone aéroportuaire, il les fait subir des actes de violence, coups et blessures, menace de mort et viol, avant de les déposséder de leurs biens. A la suite de ces cas de viol de plus en plus en récurrents, les éléments de la Brigade de recherches de la Gendarmerie ont ouvert une enquête qui s’est soldée par l’arrestation de Ousmane Diallo, la semaine dernière.

Ainsi, à l’issue de l’enquête préliminaire, l’indélicat conducteur de taxi a été mis à la disposition de la justice malienne aux fins de droits.                      

  Boubacar PAÏTAO

Source : Aujourd’hui-Mali

Vous allez aimer lire ces articles

Il paye un tueur à gages en bitcoins pour se débarrasser de sa femme

BAFOULABE : un accident de la circulation fait des blessés dont des cas graves

SAN : le corps d’un homme découvert en ville

Ecoutez la radio sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct Africable en direct